Les meilleures blagues

Consulter les meilleures blagues d’après les votes des visiteurs. Grâce aux boutons de votes à côté de chaque histoire drôle, vous participez à la mise à jour de ce classement et vous permettez à vos blagues préférées d’être reconnues et mises en valeur.

Un jeune couple se présente dans un institut linguistique. Ils sont reçus par le directeur de la formation à qui ils expliquent  le souhait d’apprendre le russe avec la méthode révolutionnaire en 3 semaines.

– Écoutez, dit le directeur, pour l’anglais, l’espagnol, pas de problème avec la méthode accélérée. Mais le russe c’est une langue très difficile, surtout pour des Européens. L’alphabet n’est pas le même en plus. Pourquoi voulez-vous l’apprendre en accéléré ?

– Parce qu’on vient d’adopter un petit originaire de Russie d’un an, dit le mari. Alors dans quelques mois, quand il va commencer à parler, on voudrait comprendre ce qu’il racontera…

Un homme arrive chez lui du travail plus tôt que prévu. Sa femme, qui ne l’attendait pas de si bonne heure, lui ouvre la porte. Avant même de lui dire « Bonjour », le mari lui commande :

– Ferme toutes les portes, et rejoins-moi dans la chambre !

Sa femme, étonnée par cette attitude inattendue, obéit tout de même à ses ordres. Après avoir vérifié que toutes les portes sont bien fermées, elle rejoint son mari, sans perdre de temps, dans la chambre. Une fois dedans, son mari lui dit :

– Maintenant, éteins toutes les lumières et viens me rejoindre !


La femme, toute émoustillée en pensant à ce que peut avoir son mari en tête, obéit sans mot dire. Elle le rejoint sur le lit, d’une façon voluptueuse, et s’installe confortablement à ses côtés, c’est alors que son mari lui dit :

– Regarde ma montre… Elle s’allume dans le noir !

- Ma parole, Joseph, je t’assure, le noir, ce n’est pas une couleur !
- Sur ma vie, Simon, le noir, c’est une couleur !
- Non ! Non ! Non ! Joseph, ce n’est pas possible, le noir, c’est noir, ce n’est pas une couleur !
- Aïe, aïe, Dove, mais tu veux ma mort ou quoi ? Puisque je te le dis que le noir c’est une couleur !
- Écoute, Dove, on va voir le Rabbin, lui, il saura.

Et les deux amis vont voir le Rabbin.

- Rabbi, Rabbi ! Dis-lui, à Dove, que le noir c’est une couleur !
- Ma parole ! hurle le Rabbin, taisez-vous ! Bien sûr que le noir, c’est une couleur !
- Le noir ... Une couleur ?
- Eh oui ! Le noir, c’est une couleur !

Joseph et Dove repartent.

- Tu vois Dove, le noir, c’est une couleur !
 - Eh oui ! D’accord, le noir c’est une couleur, mais le blanc, là, c’est sûr, ce n’est pas une couleur !
- Aïe, aïe, Dove! Mais bien sûr que si, le blanc c’est une couleur !
- Ah non, sur ma mère ! Le blanc, ce n’est pas une couleur, c’est blanc !
- Viens, Dove, on retourne voir le Rabbin.

- Rabbi, Rabbi ! Dis-le à Simon, que le blanc c’est une couleur !
- Ma parole, mes enfants ! Le blanc..., le blanc..., eh oui, le blanc c’est une couleur !

Joseph et Simon repartent.

- Bon, Joseph, tu avais raison, le blanc, c’est une couleur !
- Alors tu vois, Dove, que la télé noir et blanc que je t’ai vendue, c’est bien une télé couleur !

Une Portugaise s’achète des nouvelles culottes transparentes pour pimenter sa vie intime... Assise sur le canapé, elle croise et décroise ses jambes. Son mari la regarde d’un air incrédule et lui demande :
- Tu portes des sous-vêtements transparents ?

Elle lui répond toute excitée :
- OUIII !!!!

Le mari :
- Ah tant mieux, pendant un instant j’ai cru que tu t’étais assise sur le chat !!!

Un type arrive chez un copain sans le prévenir, et veut passer la nuit chez lui. Son copain est désolé de lui annoncer qu’il ne peut lui offrir une
chambre pour lui tout seul, et lui dit :
– Tu peux dormir dans le salon ou tu peux dormir dans la même chambre que Bébé.
– C’est bon je vais dormir au salon.
Le lendemain matin il va à la cuisine et y rencontre une superbe jeune fille.
– Bonjour, qui êtes vous ?
– Je suis Bérénice mais vous pouvez m’appeler Bébé et vous qui êtes vous?
– Le roi des k0ns !

Une femme arrive dans la cuisine et voit son mari avec une tapette à mouche… Elle lui demande alors :
– Que fais-tu ?
– Je chasse les mouches.
– Est-ce que tu a réussi à en tuer ?
– Oui , deux mâles et trois femelles.
Intriguée, elle lui demande :
– Comment fais-tu la différence entre les mâles et les femelles ?
– Deux étaient sur la canette de bière et trois sur le téléphone.

Jacqueline, une vieille dame, fête ses 90 ans entourée de sa proche famille. Son fils Thierry a réservé tout un restaurant pour l’occasion et la fête est à son comble lorsque l’un de ses petits-enfants, Bernard un quadra décomplexé lui demande :

– Grand-mère, excuse-moi d’aborder le sujet, mais au vu de ton grand âge, il serait peut-être temps de formuler des souhaits quant à tes obsèques.

Les discussions s’arrêtent et la tension monte d’un cran. Toutes les convives sont suspendues aux lèvres de Jacqueline :
– Je veux être incinérée !

Tout le monde pousse un soupir de soulagement, Jacqueline a bien pris la question et elle y a répondu avec intelligence. Elle ajoute :
– Je souhaite aussi que mes cendres soient dispersées sur le parking du Flunch dans la zone industrielle.

Suite à cette phrase, l’incompréhension règne parmi la famille qui ne réalise pas le sens de cette demande. Son petit-fils Bernard reprend alors la parole :

– Mais mamie pourquoi le parking de cette cafétéria de deuxième zone ? Tu ne souhaites pas qu’on conserve tes cendres au funérarium ?
– Non ! Je préfère le parking du Flunch car au moins je suis sûr que vous viendrez me voir deux fois par mois…

C’est José le routier s’arrête dans une maison close. Il demande une fille et son choix se porte sur une jeune cambodgienne. José et la fille montent dans une chambre et tous les deux se rapprochent lentement.

La cambodgienne sort une petite fiole de son sac à main et commence à s’enduire le corps avec de l’huile essentielle...
José la regarde avec étonnement et lui demande :
- Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? A quoi tu joues ?
La fille lui répond :
- C’est une tradition en Asie, une coutume cambodgienne, avant l’union des êtres, il faut enduire le
corps avec de l’huile...

José retire sa gourmette en argent et l’enroule autour de son membre. La fille, surprise,  l’interroge :
- Qu’est-ce que tu fais mon ami ?
José lui répond :
- C’est une coutume de routier : quand ça glisse, on met les chaînes !

Une fille s’adresse à son père :
- Papa, il faut que je te dise que je suis amoureuse.

Avec Julien, nous nous sommes rencontrés sur Meetic, puis sommes devenus amis sur Facebook. Nous avons eu des discussions sur WhatsApp et il m’a fait sa déclaration sur Skype.

Et maintenant, j’ai besoin de ta bénédiction. Sans hésiter, le père lui donne :
- Ma chérie, un conseil : mariez-vous sur Twitter, achetez vos enfants sur eBay, recevez-les sur Gmail et, après quelques années, si tu es fatiguée de ton mari, mets-le sur le Bon Coin...

Un homme rentre dans un bar. "Une 16 s'il vous plaît".

La serveuse : "Une 1664 ?". L'homme: "Non une 16 pour m'asseoir conasse".