Blague : Rejoins-moi dans la chambre

Un homme arrive chez lui du travail plus tôt que prévu. Sa femme, qui ne l’attendait pas de si bonne heure, lui ouvre la porte. Avant même de lui dire « Bonjour », le mari lui commande :

– Ferme toutes les portes, et rejoins-moi dans la chambre !

Sa femme, étonnée par cette attitude inattendue, obéit tout de même à ses ordres. Après avoir vérifié que toutes les portes sont bien fermées, elle rejoint son mari, sans perdre de temps, dans la chambre. Une fois dedans, son mari lui dit :

– Maintenant, éteins toutes les lumières et viens me rejoindre !


La femme, toute émoustillée en pensant à ce que peut avoir son mari en tête, obéit sans mot dire. Elle le rejoint sur le lit, d’une façon voluptueuse, et s’installe confortablement à ses côtés, c’est alors que son mari lui dit :

– Regarde ma montre… Elle s’allume dans le noir !

D'autres blagues pour la catégorie Couple

C'est un couple anglais qui veut faire un bébé mais qui ne sait pas comment s'y prendre. Ils se rendent chez le gynéco.
- Ow, docteur, comment faisons nous les baby ?
- Euh... et bien...(gêné) monsieur met son point faible dans celui de madame...
- Ow, d'accord, merci docteur !

Ils rentrent chez eux et la femme demande à son mari :
- Ow, darling, quel est ton point faible ?
- Moi je crois que c'est mon derrière, et toi ?
- Moi je crois que c'est mon oreille.

Elle pose son oreille sur son cul et il pète un gros coup. La femme s'exclame alors :
- Ow, darling, je crois que j'entends le bébé arriver en mobylette !

Après quinze ans de mariage et de fréquentes disputes, un couple se décide à consulter un conseiller conjugal. L'épouse se lance immédiatement dans une longue tirade passionnée, elle détaille chaque petit problème de couple survenu pendant ces quinze années.

Et encore, et encore, et encore : il ne m'aime plus, il me néglige, il me laisse seule, il ne me donne pas d'affection, etc., etc. et les galipettes n'en parlons même pas...

Finalement, après l'avoir patiemment écoutée, le thérapeute se lève, fait le tour de son bureau, il demande à la femme de se lever et il l'embrasse longuement, avec fougue et passion... et puis il la renverse sur son bureau, lui soulève la jupe et la prend langoureusement.

La femme, enfin silencieuse, se rassied calmement, l'air béat, comme sur un nuage.
- Voilà , dit le thérapeute au mari, ce dont votre épouse a besoin, chaque jour. Et j'insiste : chaque jour de la semaine ! Sommes-nous bien d'accord ?
Le mari, après quelques instants de réflexion :
- Du lundi au vendredi, pas de problème, je peux vous l'amener ici chaque matin, mais le weekend-end... Je fais du vélo !

Après plus de cinquante de mariage, monsieur meurt. Quelques mois plus tard, madame aussi s’en va au ciel…

Au ciel elle retrouve son mari alors elle court vers lui, l’enlace, l’embrasse et lui dit toute émue :
- Mon chéri, que c’est bon de te revoir !

C’est alors que monsieur un tantinet agacé lui répond :
- Ne me fais pas ch13r Raymonde, il me semble que le curé avait été très très clair… jusqu’à ce que la mort nous sépare !

C'est l'histoire d'un chinois qui s'est fâché avec sa femme.
Il lui dit : kutitoka !
Elle répond : wakinomi jigoni !
Alors là il lui réplique avec méchanceté : kito gutiko diwata mori taroky !
Elle s'assoit en le suppliant : giki kounikotari lorutanaky !
Il conclut magistralement par : ta niao najutiva moig jigro !


Et toi comme un c0n, tu lis comme si tu comprenais le chinois !!!

Un jeune couple se présente dans un institut linguistique. Ils sont reçus par le directeur de la formation à qui ils expliquent  le souhait d’apprendre le russe avec la méthode révolutionnaire en 3 semaines.

– Écoutez, dit le directeur, pour l’anglais, l’espagnol, pas de problème avec la méthode accélérée. Mais le russe c’est une langue très difficile, surtout pour des Européens. L’alphabet n’est pas le même en plus. Pourquoi voulez-vous l’apprendre en accéléré ?

– Parce qu’on vient d’adopter un petit originaire de Russie d’un an, dit le mari. Alors dans quelques mois, quand il va commencer à parler, on voudrait comprendre ce qu’il racontera…