Blagues au hasard

L’affichage de blague aléatoirement vous permet de disposer d’un répertoire varié qui permettra à tous les humoristes en devenir de se faire rapidement un nom sur la grande scène du rire française au côté de personnalités les plus célèbres du milieu. Votre public actuel aura ainsi le privilège d’avoir assisté à vos premiers pas dans la technique du stand-up.

Un homme va chez son médecin : son testicule gauche est enflammé. Le médecin l'examine et lui dit d'un air assuré :
- C'est une inflammation, assez sévère, du testicule gauche. Ce n'est pas grave, je vous donne le téléphone d'un ami urologue.

Mais le docteur se trompe et lui donne le numéro de son avocat. Le patient prend rendez-vous et part voir le soi-disant spécialiste. L’avocat lui demande :
- En quoi puis-je vous être utile, Monsieur ?
Illico le patient baisse son pantalon et lui montre son testicule :
- Je viens de la part de mon médecin traitant, comme vous pouvez le constater, docteur, j'ai le testicule gauche enflammé.
L’avocat le regarde hébété. Après un silence il lui dit :
- Cher ami, excusez-moi, mais ma spécialité, c'est le droit !
- Aouhh, c'est vraiment devenu un pays de dégénérés, maintenant il y a un spécialiste pour chaque testicule !

Un homme entre chez le coiffeur accompagné d'un enfant. L'homme passe le premier dans les mains du coiffeur pour se faire couper les cheveux puis, le coiffeur ayant terminé, il désigne du doigt un enfant et dit :
- Vous coupez les cheveux du gamin, je fais quelques courses et je reviens.

Le coiffeur coupe les cheveux de l'enfant qui, une fois la coupe terminée, s'assied et lit une bande dessinée. Au bout d'une heure, l'enfant étant toujours assis à attendre, le coiffeur lui demande :
- Hé bien mon petit, quand est-ce que ton père revient te chercher ?
L'enfant répond alors :
- Ce n'est pas mon père, c'est un monsieur qui s'est adressé à moi dans la rue et il m'a dit : Viens avec moi, on va se faire couper les cheveux à l'œil !

Un jeune héritier se promène au volant de son 4x4 customisé. Il voit une Rolls-Royce se ranger à son côté à un feu tricolore. Le gars dans le tout-terrain demande au chauffeur de la Rolls-Royce :
- Il y a le téléphone dans la voiture ?
- Oui, bien sûr !
- Et le fax ?
- Nous avons ça aussi !
- La télé ?
- Oui, on la regarde rarement !
- Est-ce que ça peut faire couchette pour deux personnes à l’arrière ?
Et là, le feu venant de passer au vert, le gars en Toyota démarre en trombe, laissant le chauffeur de la Rolls-Royce sur place, blême d’impuissance.

Dans l’après-midi, le propriétaire de la Rolls prend rendez-vous avec le garage pour une installation de couchettes à l’arrière de sa voiture.

Une semaine plus tard, il aperçoit le custom 4×4 garé sur un trottoir, les vitres arrières couvertes de buée et de la vapeur s’échappant à l’extérieur. Le gars à la Rolls-Royce s’arrête alors et vient frapper à la vitre :
- Hé ! Il y a quelqu'un là-dedans ?
Le propriétaire de la Rolls-Royce insiste et continue de tambouriner sur les vitres teintées, le conducteur du 4×4 sort la tête de l’habitacle, et le chauffeur de Rolls-Royce lui dit alors :
- Dites, moi aussi j’ai une couchette pour deux personnes à l’arrière !
Le gars lui répond alors :
- Et c’est pour me dire ça que tu me fais sortir de la douche ?

C’est un Belge qui visite notre beau Pays la France, il en est à la Corse, plus exactement au pied d’une montagne. Il va pour s’engager sur la route qui mène au sommet lorsqu’il aperçoit un panneau qui dit :
ATTENTION, on ne peut pas faire demi-tour en haut !

Alors le Belge se dit :
- Je vais monter en marche arrière comme ça je ne serai pas embêté en redescendant !
Une heure plus tard le Belge redescend en marche arrière !
- Maaaa, ils sont pas doués ici, on pouvait largement faire demi-tour en haut !

Dov est dans une mauvaise passe niveau argent… Il ne voit pas d’autre solution que de gagner à la loterie pour se sortir de là. Il se rend à la synagogue et se met à prier pour gagner. Le jour du tirage, il attend mais il ne gagne pas. Il retourne à la synagogue et prie à nouveau en insistant sur le fait que toute sa vie, il a respecté les principes religieux, les rituels, l’alimentation et même les dons pour les associations juives.

De nouveau il attend le tirage de la loterie, mais là encore, rien ne se passe. Proche du désespoir il allait se remettre à prier lorsqu’une voix surgit de là haut dans le ciel lui dit :
- D’accord Dov, tu veux gagner à la loterie, mais peut-être que tu pourrais m’aider un peu. Va t’acheter un ticket !