Blague : Qui est Susan Boyle ?

Il était une fois, la Belle au bois dormant, Tom Pouce et Quasimodo qui bavardaient ensemble. La Belle au bois dormant dit :
- Je crois que je suis la plus belle femme du monde.
Et Tom Pouce poursuit :
- Je dois être la plus petite personne au monde.
Et Quasimodo rajoute :
- Il faut absolument que je sois la plus laide personne au monde.

Alors les trois décidèrent d'aller au bureau du Guiness Book des records mondiaux pour vérifier leurs dires.
La Belle au bois dormant sortit la première en ayant l'air absolument heureuse :
- C'est officiel, dit-elle, JE SUIS la plus belle femme du monde !
Tom Pouce sortit ensuite d'un air triomphant :
- JE SUIS officiellement la plus petite personne du monde !
Un peu plus tard, Quasimodo sortit l'air vexé et demanda :
- Quelqu'un peut me dire qui est cette Susan Boyle ?

D'autres blagues pour la catégorie Humour noir

Comment appelle-t-on une femme qui sait exactement où se trouve son mari tous les soirs ?

Une veuve !

L'histoire se déroule dans un cimetière, la famille, les proches et les collègues du défunt sont tous attroupés autour du cercueil. Au moment de l'inhumation d'un célèbre cardiologue, de nombreux confrères sont présents. Pour la circonstance (vu qu'il est cardiologue), l'entrée du caveau a été ornée d'un énorme cœur de deux mètres de haut, fait avec des fleurs, et le cercueil est placé devant. Après le sermon et les adieux, le gigantesque cœur s'entrouvre, le cercueil est placé à l'intérieur et le cœur se referme. Tout le monde est silencieux, triste mais ébloui par cette démonstration très significative !

Soudain, un homme éclate de rire. Un moment de gêne s'installe avec les personnes en pleur autour de lui. Tous les regards noirs se dirigent vers lui. On entend bien les sanglots l'assistance. Son voisin le réprimande d'un air sévère :
- Chut ! Mais qu'est-ce qui vous prend de rire comme ça ?
L'homme qui peine à contenir son fou rire lui répond :
- Je pense à mes obsèques : je suis gynécologue !!!!

Un très vieil homme était étendu mourant dans son lit. Soudain, il sentit l'odeur de ses biscuits aux pépites de chocolat favoris. Il prit le peu de force qui lui restait pour se lever du lit. Se tenant après le mur, il se dirigea hors de la chambre à coucher.

Et avec un plus grand effort, il descendit l'escalier en tenant la rampe avec ses deux mains. En respirant péniblement, il se tint dans le cadrage de porte regardant vers la cuisine. S'il n'avait pas été à l'agonie, il se serait cru déjà rendu au ciel. Là, dans la cuisine, sur la nappe, il y avait des centaines de ses biscuits favoris.

Était-ce le ciel ? Était-ce un acte héroïque de sa femme dévouée désirant qu'il quitte ce monde en homme heureux ? Dans un ultime effort, il rampa vers la table, se soulevant péniblement avec ses mains tremblantes, il tenta de prendre un biscuit.

Soudainement, il reçut de sa femme un coup de spatule sur la tête :
- Touche pas ! dit-elle, c'est pour l'enterrement...

Quand j’étais plus jeune, je détestais aller aux mariages parce que mes vieilles tantes et mes grands parents venaient près de moi, me donnaient une grande claque amicale dans le dos en lançant un joyeux :
- T’es l’prochain, gamin !

Ils ont arrêté cette stupide blague quand j’ai commencé à la leur faire aux enterrements !

--

C’est l’histoire d’un gars qui fait du porte-à-porte.Un jour ce gars sonne à une porte, un homme lui ouvre :
- Bonjour Monsieur, on fait une quête pour la maison de retraite, vous pourriez faire un don ?
- Oui, oui, bien sûr ! Mémé, prend ton manteau !

--

Moi je voudrais mourir comme mon grand-père :
Il est mort pendant son sommeil, il n’a rien senti. Ça c’est une belle mort !
Je ne voudrais pas surtout pas mourir en paniquant, en gesticulant et en criant comme tous les autres dans sa voiture…

Un petit garçon a manqué une journée de classe. En arrivant le lendemain il dit à son institutrice :
- Excusez mon absence maîtresse, c’est parce que mon papa a été brûlé.
- Je suis désolée pour lui, fait l’institutrice. Il a été brûlé sérieusement ?
- Oh oui Madame ! Vous savez au crématorium ça ne rigole pas tellement !!