Blague : Une bonne épitaphe

C’est une femme qui va au restaurant avec ses deux enfants handicapés sur une chaise roulante. Le serveur arrive et dit :
- Vous avez choisi ?
- Oui je vais prendre le steak de thon !
- Excellent choix madame, et pour les légumes ?
- Oh, ils prendront la même chose.

==========

Un mari dit à sa femme jamais satisfaite au lit :
- Quand tu seras morte, je ferai inscrire sur ta tombe « Enfin froide ».
Ce à quoi sa chère et tendre lui réplique du tac au tac :
- Et si tu meurs avant moi, je ferai inscrire sur la tienne « Enfin raide » !

==========

C'est l'histoire d'un gars qui vient de passer des examens de santé à l'hôpital. Le médecin annonce au patient qu'il est gravement malade et qu'il va mourir. Le gars demande ce qu'il peut faire pour le guérir. Le médecin lui répond :
- Vous n'avez qu'à faire des bains de boue.
- Pourquoi ça va me guérir ?
- Non, mais ça vous habitueras à la terre !

D'autres blagues pour la catégorie Humour noir

Un enfant négocie avec sa maman :
- Maman, maman, je peux jouer avec le petit chiot ?
- D'accord, mais quand tu as fini, tu remets tous les os en place dans la poubelle.

--

- Hervé, enlève tes doigts du nez de grand-père !
- Hervé, laisse grand-père tranquille !!
- Hervé, dernier avertissement, arrête ou je referme le cercueil.

--

Une petite fille demande a sa mère :
- Maman, est ce que mon petit frère est un ange ?
Sa mère répond :
- Oui ma chérie.
- Alors pourquoi il s'est pas envolé quand je l'ai jeté par la fenêtre ?

Que faire quand on trouve un épileptique en pleine crise dans une baignoire ?

- Ajouter de la lessive et y jeter son linge sale 

L'histoire se passe dans un centre des impôts, au ministère des finances. C'est un jour de réception du public et l'on fait la queue devant le guichet. Arrive le tour d'un monsieur qui demande à parler au contrôleur Paul. La fonctionnaire de l'autre côté du guichet lui dit qu'elle est vraiment désolée, mais que ce ne sera pas possible car ce contrôleur est décédé inopinément fin de la semaine précédente.

Le monsieur s'en va, se remet à la fin de la file et se représente quelques minutes plus tard devant le même guichet :
- Bonjour, je souhaiterais parler au contrôleur Paul.
- Mais Monsieur, dit la dame, je vous ai dit qu'il était décédé fin de la semaine passée.

Avant qu'elle ait pu lui proposer quelqu'un d'autre, le contribuable va se replacer à la fin de la file. A son tour, il se représente une troisième fois devant la même personne :
- Bonjour, dit-il, très poli, je souhaiterais parler au contrôleur Paul.
- Mais Monsieur, je vous ai déjà dit deux fois qu'il était décédé! Vous ne me comprenez pas ?
- Si très bien, mais cela me fait tellement plaisir de vous l'entendre dire !

Plus de mari - Humour noir - 07/11/2013

Deux petites vieilles se croisent à l'église et commencent à discuter :
- Comment vas-tu Raymonde ?
- Oh ! J'ai pas le moral... Je viens de perdre mon mari !
- Ah bon ! Qu'est-ce qui s'est passé ?
- Je l' ai envoyé dans le jardin chercher des carottes et des poireaux pour faire la soupe. Il a été pris d'un malaise. J' ai appelé les secours, quand ils sont arrivés, il était déjà mort. Une crise cardiaque...

- Qu'est-ce que tu as fait alors ?
- Des pâtes... !

Une femme très gravement malade vient d’être opérée.

Le chirurgien va voir son mari et lui dit :
- Vous allez devoir faire preuve de courage…

Le mari lui répond alors :
- Pourquoi ? Ne me dîtes pas que vous l’avez sauvée !?