Blagues Alcool

Les meilleures blagues sur l’alcool et les situations délirantes qu’une consommation excessive entraîne. Les discutions de comptoir, les retours tardifs à la maison à cause d’une pause au bistrot avec les collègues et bien d’autres imprévus malencontreux qui surviennent lorsque la raison n’est plus tout à fait présente… Des histoires à consommer et à partager sans modération.

Une femme dit à son mari qui vient tout juste de rentrer tard le soir et qui sent l'alcool à 5 mètres :

- Tu peux m'expliquer à quoi ça rime de rentrer à la maison à moitié bourré ?

- C'est pas de ma faute, j'avais plus d'argent...

Alcool au volant - Alcool - 27/04/2013

Dans un bar, deux ivrognes discutent :
- Jean Louis, je n'ai vraiment pas de chance ! Une nana s'est plainte car j'aurais soi-disant tenté d'attenter à sa pudeur dans ma voiture il y a deux mois !

- Merde ? C'est pas cool ça vraiment...

- Attends, tu vas rire, je suis passé au tribunal et j'ai été condamné à une amende de 120 euros.

- Oh ça va ! Ça peut encore aller...

- Attends, ce n'est pas tout ! Quand le juge a vu la gueule de la nana, il m'a collé en plus 1200 euros d'amende pour conduite en état d'ivresse !

La théorie du mouton - Alcool - 02/01/2013

Un troupeau de moutons ne peut se déplacer qu'à la vitesse du mouton le plus lent.
Quand le troupeau est pourchassé, ce sont les plus lents et les plus  faibles qui sont attaqués en premier. Cette sélection naturelle est bonne pour le troupeau en général, parce  que la vitesse du troupeau augmente à mesure que les plus lents et les plus  faibles sont éliminés.

De la même façon, le cerveau humain ne peut fonctionner plus vite que ses cellules les plus lentes.
Comme on le sait aujourd'hui, la consommation d'alcool détruit les  cellules du cerveau.

Naturellement ce sont les cellules les plus les lentes et les plus  faibles qui sont détruites en premier. On peut donc en déduire qu'une consommation de bière élimine les cellules les plus faibles, rendant ainsi notre cerveau de plus en plus  performant.

Ce qui explique pourquoi on se sent toujours un peu plus intelligent après 2 ou 3 bières.

Plus que 2 bières - Alcool - 25/04/2013

Deux amis reviennent d'une soirée très arrosée. L'un d'eux, le moins saoul, raccompagne son ami jusqu'à chez lui. Il l'aide à monter dans ses escaliers, ouvre sa porte et l'emmène dans la cuisine pour le faire asseoir.

Ayant quand même bien picolé, il se dirige alors vers les toilettes pour satisfaire un besoin naturel, mais il se trompe de porte et entre dans la chambre de son ami. Dans la pénombre de la chambre, il aperçoit la femme de son pote nue au lit avec un autre type.

Un peu choqué et très ennuyé il revient vers son pote et lui dit :
- Léonard, on est amis depuis très longtemps, mais j'ai quelque chose a te dire qui risque de te mettre très en colère !
Voilà, je viens de voir qu'il y a un type dans ton lit avec ta femme !

L'ami se lève alors, ouvre le frigo, mets son doigt sur la bouche et lui dit en chuchotant :
- Ferme là ! Il ne me reste plus que deux bières...

Quand Johnny boit - Alcool - 30/04/2013

Johnny arrive au bar et quand le barman lui demande :
- Qu'est ce que vous buvez ?
Il répond :
- Quand Johnny boit tout le monde boit !

Le barman s'étonne de sa générosité, et sert boire à tout le monde. Une demi-heure plus tard Johnny a fini son verre et dit :
- Quand Johnny boit tout le monde boit !
Le barman se dit :
- Vraiment généreux ! Il en remet une deuxième.
Il la sert.

Plusieurs tournées se passent.
Le barman arrive près de Johnny et lui dit :
Il faudrait penser à payer parce que là, vous êtes à plus de 100 euros.

Et Johnny répond :
- Quand Johnny paye, tout le monde paye !