Blague : Le goût des autres


Le goût des autres - Femmes - 26/05/2013

C'est une maman qui vient d'accoucher et qui, toute sanglotante, tient pour la première fois son magnifique bébé dans ses bras :

- Et dire qu'il y a neuf mois j'aurai pu t'avaler !

D'autres blagues pour la catégorie Femmes

Un couple se réveille comme chaque matin avant de partir travailler. Quelques instants plus tard, la femme prend sa voie la plus douce et dit à son mari :
- Mon Chéri, je viens de faire un rêve incroyable ! Je rêvais que tu m'offrais un collier de perles pour la Saint-Valentin. À ton avis, qu'est-ce que ça peut vouloir dire ?
- Tu le sauras ce soir... répond le mari avec un petit sourire au coin des lèvres.

Et comme annoncé, le soir venu, l'homme rentre du travail avec un petit paquet cadeau. Sa femme, ravie, commence à le déballer, et à l'intérieur, elle découvre... un livre intitulé : "L'interprétation des rêves" !

Humour gras - Femmes - 11/03/2013

Quelle est la différence entre une femme et une machine mécanique ?

Il n'y en a pas, les femmes c'est comme les machines, si tu les graisses pas tous les matins ça couine toute la journée !


Une mère avait trois filles qui étaient restés pures en attendant le mariage. Dans les prochains mois, elles allaient toutes se marier. Parce que Maman était légèrement inquiète à propos de leur première expérience, elle leur fit promettre d'envoyer une carte postale pendant leur voyage de noce avec un petit commentaire sur leur nuit de noce.

La première fille envoya donc sa carte postale avec un seul mot dessus : NESCAFÉ. La mère fut un peu intriguée et alla se faire un café. En sortant le pot de Nescafé, elle aperçut le slogan : « Bon jusqu'à la dernière goutte ! » Maman rougit un peu mais elle était contente pour sa fille.

La deuxième fille envoya à son tour sa carte postale. Il n'y avait qu'un seul mot: BENSON & HEDGES. Elle se rua sur le paquet de cigarette de son mari et vit le slogan : «Extra Long - King Size». Maman fut très gênée.

Au bout de plusieurs semaines, la troisième fille à son tour envoya sa carte postale avec le mot: BRITISH AIRWAYS. Maman commençait à désespérer. Elle fonça à l'agence de voyage la plus proche et demanda une brochure British Airways. La publicité disait : «Trois fois par jour, sept jours par semaine et dans les deux sens.» Maman s'évanouit !

L'inventeur de la moto Harley Davidson, Arthur Davidson, décède et monte au ciel. À la porte, St Pierre dit à Arthur :
- Vu que vous avez été un homme bon et que vos motos ont changé le monde, votre récompense sera de rencontrer Dieu en direct, sans anges gardiens !

Dieu reconnaît Arthur et commente :
- Ainsi, vous êtes l'inventeur de la moto Harley Davidson
Arthur répond :
- Oui, c'est moi.
Dieu commente :
- Eh bien, il n'y a pas de quoi être fier d'avoir inventé quelque chose qui est instable, fait beaucoup de bruit, pollue outrageusement et coûte une fortune...

Arthur est embarrassé un instant, mais finit par dire :
- Excusez moi, mais vous n'êtes pas l'inventeur de la femme ?
Et Dieu dit :
- Mais oui !

Eh bien, dit Arthur, de professionnel à professionnel, il y a de graves défauts de conception dans votre invention :
1. Il n'y a pas de constance dans le design du pare-choc avant
2. Ça caquette constamment à haute vitesse
3. L'arrière est trop mou
4. L'entrée est placée trop près de la sortie
5. La peinture est à refaire constamment
6. Il y a des fuites tous les mois et je constate aussi que ça pisse trop souvent
7. Et les coûts de maintenance sont vraiment excessifs.

Hummmm, vous marquez des points, là, réplique Dieu ; attendez ! Dieu va sur son ordinateur céleste et tape quelques mots. Il imprime les résultats et il les lit à Arthur :
- C'est vrai qu'il y a des défauts dans mon invention, dit Dieu, mais selon tous les sondages, il y a plus d'hommes qui enfourchent mon invention que la vôtre !

Trois sœurs se préparent pour sortir. Au moment de franchir la porte , la mère leur demande :
- Où allez-vous ?
- Nous sortons avec nos fiancés, maman !
- Qu'allez-vous faire ?

La première répond :
- Moi , quand je sors avec Henri, on rit...

La seconde dit :
- Moi, quand je sors avec Charles, on parle !

Et la troisième annonce :
- Moi, quand je sors avec Blaise...
Sa mère ne lui laisse pas terminer sa phrase :
- Non ! Toi , tu restes ici !