Blagues Humour noir

Un homme style élégant et BDSB (bien dans ses baskets) sort d'un supermarché poussant un caddie rempli ras bord de marchandises et gourmandises en tout genre, champagne, foie gras, saumon, etc ...En s'approchant du coffre de son magnifique 4X4, il aperçoit un homme qui ramasse de rachitiques brins d'herbes poussés à travers le béton du parking :

Le riche : Excusez-moi, Monsieur, mais que faites-vous ?
Le pauvre : Je ramasse de l'herbe, c'est pour la manger, j'en ramène aussi à la maison, on n'a plus rien!
Le riche : Ah bon !!!! Si je peux me permettre, tenez voici ma carte avec mon adresse, venez plutôt manger à la maison !
Le pauvre : C'est gentil, M'sieur, mais j'ai une femme et huit mômes, et je, enfin...
Le riche : Mais, c'est évident, venez avec votre famille !
Le pauvre : Oh alors, ça, c'est gentil ! Mais c'est que les grands y sont déjà mariés, pi z'ont aussi des petits !!!
Le riche : Allons, mon ami, je vous en prie, venez tous !
Le pauvre : Z' êtes sur, parce qu'y a aussi mes sœurs et mes beaux frères, on est nombreux ...
Le riche : Je vous le dis, j'insiste, ça me fait plaisir, venez tous, autour de chez moi, l'herbe est haute comme ça, si vous êtes nombreux en trois heures c'est fait !!

Une dame va consulter une voyante pour savoir ce que lui réserve l'avenir. La voyante, après une longue phase de méditation sur sa boule de cristal, change de visage. Elle lève les yeux vers la dame et lui annonce d'un air grave :
- Madame, j’hésite à vous le dire… votre époux court un grave danger… il est en danger de mort… je crains même que…

La dame l'interrompt :
- Est-ce que vous pouvez voir si je serai acquittée ?

Comment appelle-t-on une femme qui sait exactement où se trouve son mari tous les soirs ?

Une veuve !

Deux cannibales, père et fils, prennent le frais devant leur case quand, soudain, passe une très jeune et jolie touriste. Le fils pousse le bras de son père :
-Dis, p’pa… on la capture et on la mange !
-D’accord, on la capture mais on mange ta mère!

Plus de mari - Humour noir - 07/11/2013

Deux petites vieilles se croisent à l'église et commencent à discuter :
- Comment vas-tu Raymonde ?
- Oh ! J'ai pas le moral... Je viens de perdre mon mari !
- Ah bon ! Qu'est-ce qui s'est passé ?
- Je l' ai envoyé dans le jardin chercher des carottes et des poireaux pour faire la soupe. Il a été pris d'un malaise. J' ai appelé les secours, quand ils sont arrivés, il était déjà mort. Une crise cardiaque...

- Qu'est-ce que tu as fait alors ?
- Des pâtes... !