Blague : La hyène ensanglantée


C’est une hyène couverte de sang qui revient en zigzaguant à sa grotte et se pose pour piquer un petit somme.

Mais les autres hyènes, réveillées par l’odeur du sang, la harcèlent pour savoir où elle en a tant trouvé.
– Oh non ! Laissez-moi dormir ! Gémit la hyène ensanglantée
– Non ! Dis-nous où tu as eu tout ce sang ! hurlent les autres.

Finalement, la hyène ensanglantée cède et dit aux autres de la suivre. Après dix minutes de course silencieuse dans la nuit noire, elles plongent dans une vallée, puis dans une forêt. Et à l’entrée d’une clairière elle leur dit :
– On y est, vous voyez cet arbre là-bas ?
– Oui! Oui! crient les autre hyènes, la salive à la bouche.
– Eh ben, moi je l’avais pas vu…

D'autres blagues pour la catégorie Animaux

Voyage de puce - Animaux - 05/03/2014

Deux puces se rencontrent a un meeting. L'une arrive toute belle, bien coiffée et en forme. L'autre grelotte de froid et a les cheveux en pétard. La belle demande à l'autre :
- Et bien, qu'est ce qu'il t'est arrivé ?
- Je suis venue ici dans la barbe d un biker qui roulait vite et sans casque... et toi, comment fais-tu pour être aussi resplendissante ?
- J ai trouvé une jolie jeune femme, je me suis glissée dans sa culotte. Il faisait chaud et un peu humide. Tout ce qu'il fallait pour venir jusqu'ici.

Après ce meeting, les deux puces se disent au revoir et la belle conseille à l'autre de se trouver une jolie demoiselle pour l'année prochaine. Un an passe et les deux puces se retrouvent. L'une toujours magnifique et l'autre encore gelée. La belle lui dit :
- Je vois que tu as oublié de suivre mes conseils.
- Pas du tout, j'ai trouvé une charmante jeune fille, je me suis glissée dans sa culotte, il faisait chaud et un peu humide... et puis je me suis un peu endormie, et au réveil j'étais dans la barbe du biker...

Collés où ça ? - Animaux - 05/03/2013

Les coccinelles sont des coléoptère, n'est-ce pas ? Et les morpions ?

Des coléocouilles !


Le coq à 500 euros - Animaux - 28/01/2014

Un fermier breton vient de perdre son valeureux coq. Il se rend alors au marché de Vannes mais arrive un peu tard, malheureusement. Les meilleures bêtes ont déjà été vendues. Il commence à regarder les coqs qui restent mais il n’y en a plus qu’un, maigrichon, à demi affalé sur le bord de sa cage. Il s’avance vers le propriétaire et lui demande :
- Combien vous demandez pour le coq ?
- 500 euros.
- 500 euros !!! Êtes-vous malade ?
- Holà, attention, l’ami ! Ce coq est l’un des plus grands spécimens de son espèce. Ce qu’il est capable de faire à vos poules, aucun coq n’est capable de le faire.

Se disant qu’il n’a rien à perdre, notre fermier paie et emporte son coq. Rentré chez lui, il le lâche dans sa basse-cour puis va nourrir les animaux de l’étable. Soudain, il entend un vacarme épouvantable : le coq est train de baiser les poules à un rythme infernal ! Puis il tombe par terre, les yeux clos.

Le fermier, en rogne, se dit :
- Bon, je me suis encore fait avoir ! Ce coq ne vaut déjà plus rien!
Le lendemain, au réveil, le fermier entend encore un vacarme épouvantable dans le poulailler. Il regarde à la fenêtre et voit le coq en train de mettre les lapins et les dindons ! Encore une fois, le coq tombe par terre, yeux clos.

Le fermier, en rogne, se dit :
- Bon, cette fois c’est sûr, je me suis fait avoir ! Ce coq ne vaut rien !
Le surlendemain matin, même scénario. Le coq saute tout ce qui bouge dans la ferme : vache, cochon, poulet… puis s’effondre. Les vautours commencent alors à tourner autour de la ferme dans le ciel. Le fermier arrive au pas de course et se met à hurler :
- Mon pauvre coq ! Mon Dieu…
Alors le coq ouvre un œil, pointe une aile vers le ciel puis dit tout bas au fermier :
- Tsss ! Ferme-là ! Tu vas leur faire peur !!!!

C’est une dame qui vient d'acheter un perroquet et commence à lui apprendre à parler.
Le perroquet vole au-dessus d’une plaine de jeux. Il entend :
- Grosse vache !

Il retient ça dans sa tête. Ensuite il vole au-dessus d’un match de football. Il entend :
- 2:1 à côté.

Il le retient. Il poursuit son vol jusqu'à un aéroport et il entend des gamins dire :
- Le gros Jumbo à atterri.

Il retourne chez sa maitresse et lui dit:
- Grosse vache !
Sa maitresse est furieuse et lui lance son assiette. L'assiette est tombée à coté du perroquet. Il dit :
- 2:1 à coté.
Sa maitresse, rouge de colère, sort du bain et glisse sur ses fesses. Le perroquet dit :
- Le gros Jumbo à atterri.

Une petite souris demande à un gros éléphant qui prend son bain :
- Dis, tu veux bien sortir de l’eau ? L’éléphant obéit.

Alors la petite souris :
- Ça va, j’ai cru que tu avais pris mon maillot.