Blague : Les différents visiteurs du salon de l'auto


Salon de l'automobile : Comment reconnaître les nationalités des visiteurs du Mondial de l'Automobile ?

- L'Allemand examine le moteur.
- L'Anglais examine les cuirs.
- Le Grec examine l'échappement.
- L'Italien examine le Klaxon.
- Le Portugais examine la peinture.
- L’américain examine la taille.
- Le Suisse examine le coffre.
- Le Chinois examine tout.
- Le Belge examine rien.
- Le Français examine la vendeuse.

D'autres blagues pour la catégorie Etrangers

Deux voisins alsaciens discutent devant leurs portails :
- J'en ai marre, ça fait la deuxième fois qu'on me vide ma cuve à mazout pourtant la bouche de remplissage est bien cachée sous une vasque de fleurs !
- Moi j'ai résolu le problème, j'ai acheté un gros bouchon rouge avec MAZOUT marqué dessus en blanc.
- T'es fou ? Comme ça ils n'ont même plus à chercher ? ! ! !
- Ben ouais, mais le tuyau n'est pas relié à ma cuve à mazout... Il est raccordé à ma fosse septique : ça fait trois fois que les roms me la vide GRATOS en six mois !

Après le naufrage d'un paquebot de croisière, on retrouve sur une île déserte et merveilleuse mais perdue en plein milieu du Pacifique :

- Deux Italiens et une Italienne.
- Deux Français et une Française.
- Deux Allemands et une Allemande.
- Deux Grecs et une Grecque.
- Deux Anglais et une Anglaise.
- Deux Bulgares et une Bulgare.
- Deux Suédois et une Suédoise.
- Deux Irlandais et une Irlandaise.
- Deux Belges et une Belge.
- Deux Russes et une Russe.
- Deux Suisses et une Suissesse.

Trois mois plus tard sur cette merveilleuse île déserte, voici ce qui s'est passé :

1) Un Italien a fait assassiner l'autre Italien pour l'Italienne.
2) Les deux Français et la Française forment un très harmonieux ménage à trois.
3) Les deux Allemands se partagent les faveurs de l'Allemande, en respectant très scrupuleusement l'alternance hebdomadaire.
4) Les deux Grecs couchent ensemble et la Grecque fait la cuisine et le ménage.
5) Les deux Anglais attendent désespérément que quelqu'un veuille bien avoir l'obligeance de leur présenter l'Anglaise.
6) Les deux Bulgares, après avoir jeté un regard à la Bulgare et scrupuleusement observé l'horizon ont finalement décidé de tenter leur chance à la nage...
7) Les deux Suédois spéculent toujours sur les vertus du suicide alors que la Suédoise use et abuse des bains de soleil pour mettre son corps en valeur.
8) Les Irlandais ont commencé par diviser l'île en Nord et Sud et ont installé une distillerie au centre. L'important pour eux, c'est que les Anglais n'en aient pas une goutte ! ! ! Quant au sexe, considérant qu'après quelques litres de whisky , il règne une sorte de brouillard épais sur l'île, la question ne se pose même pas.
9) Les Belges ont fondé un gouvernement chacun, plus un pour les questions communes , un pour les matières personnalisables masculines auquel la femme ne participe pas et une commission de concertation sur l'emploi des langues, au cas où la femme, qui a une grand-mère flamande,dirait une phrase ou deux en Néerlandais par accident. Finalement, le mariage relevant de 14 compétences avec chevauchement, les hommes négocient leur droit de faire la cour à la femme en faisant du troc avec une vieille boîte de cachets d'aspirine.
10) Le premier Russe a épousé la femme russe et a divorcé peu après. Il est le meilleur client de la distillerie irlandaise. Le second Russe s'est fait un peu d'argent en tuant un des deux Italiens et en négociant les visas de sortie des deux Bulgares. Avec cet argent, il a acquis 33,3 % des parts de la distillerie irlandaise, obtenu une licence de vente exclusive pour les Anglais et a engagé un Grec comme vendeur Il emploie de plus les Allemands comme gardes du corps pour lui et sa fiancée russe en promettant à la Bulgare le poste de nurse pour son premier enfant. Enfin, il prend régulièrement des cours d'anglais avec la Suédoise.
11) Les trois Suisses, quant à eux, ont sorti un nouveau catalogue Printemps/été.


Deux jeunes hommes, un français et un chinois conversent.

Le français dit à son homologue chinois :
- Pour faire la fête, c’est toujours mieux d’être en groupe qu’en pensez-vous ? Connaissez-vous le dicton français : « Plus on est de fous, plus on rit. »

Le chinois, un peu surpris par les propos du français répond :
- Tiens c’est étrange… À l’inverse en Chine on dit justement : « Plus on est de fous, moins on a de riz. »

Un ministre africain vient en voyage officiel en France, et se fait inviter à dîner chez son homologue français. En voyant la somptueuse villa de ce dernier, et toutes les toiles de maître aux murs, il lui demande comment il peut bien s’assurer un tel train de vie avec sa paye somme toute modeste de serveur de la République. Le français l’entraîne près de la fenêtre :
- Vous voyez l’autoroute là-bas ?
- Oui
- Elle a coûté vingt milliards, l’entreprise l’a facturée 25 et m’a versé la différence.

Deux ans plus tard, le ministre français est en voyage officiel en Afrique et rend visite à son homologue. Quand il arrive chez lui, il découvre un palais comme il n’en avait encore jamais vu. Stupéfait, il demande :
- Mais je ne comprend pas, il y a 2 ans vous trouviez que j’avais un train de vie princier, mais par rapport à vous…

Le ministre africain l’entraîne près de la fenêtre :
- Vous voyez l’autoroute là-bas ?
- Non…
- Ben voilà…

Dans le cadre de fouilles archéologiques dans le sous-sol russe à une profondeur de 100m, les scientifiques russes ont trouvé des vestiges de fils de cuivre qui dataient d'environ 4000 ans. Par provocation les Russes en ont conclu publiquement que leurs ancêtres disposaient déjà il y a 4000 ans d'un réseau de téléphone en fil de cuivre.

Les Américains, pour ne pas perdre la face, ont également procédé à des fouilles dans leur sous-sol jusqu'à une profondeur de 200 mètres. Ils y ont trouvé de longs fils de verre tressés finement. Après analyse au Carbone14, il s'est avéré qu'ils avaient environ 5000 ans. Les Américains en ont conclu que leurs ancêtres disposaient déjà il y a 5000 ans d'un réseau en fibres optique. Et cela, 1000 ans avant les Russes !

Une semaine plus tard, à Propriano, en Corse, la grande université a publié le communiqué suivant :
« Suite à des fouilles dans le sous-sol Corse, jusqu'à une profondeur de 1500m, les archéologues corses n'ont rien trouvé du tout. Ils en conclurent que les anciens Corses disposaient déjà il y a 6000 ans d'un réseau Wifi !!! »