Blague : La solution du livreur de pizza


Docteur, j’ai un problème. Tous les soirs, quand je suis au lit, j’ai l’impression qu’il y a quelqu’un caché dessous. Alors, je me relève pour regarder sous le lit, et, bien sûr, il n’y a personne. Je me recouche, mais au bout d’un moment, je me dis que je n’ai peut-être pas bien regardé. Alors je me relève pour vérifier de nouveau, sans résultat bien entendu. Bref, j’ai beau me dire que c’est idiot, je ressens toujours le besoin de m’assurer que personne n’est caché sous le lit. Docteur, tout ça me pourrit la vie, pouvez-vous faire quelque chose ?

- Hum… Je vois… obsessionnel compulsif… Comptez quatre ans d’entretiens de psychothérapie, à raison de trois séances par semaine, et je vous guéris de votre obsession.
- Euh… Combien ça va me coûter, Docteur ?
- 60 euros par séance. Donc, 180 euros par mois, 2160 euros par an et donc 8700 euros au final.
- Euh… je crois que je vais réfléchir…

Six mois plus tard, le psychiatre rencontre le type dans la rue, par hasard :
- Alors ? Pourquoi n’êtes-vous jamais revenu me voir ?
- 8700 euros ? Mon livreur de pizza m’a résolu mon problème, pour seulement 30 euros !
- Votre livreur de pizza ?? Vraiment ?? Et comment a-t-il fait ?
- Il m’a conseillé de scier les pieds de mon lit !!

D'autres blagues pour la catégorie Hommes

Après une longue nuit d'amour, le mec se tourne sur le côté et aperçoit la photo d'un autre homme sur la table de nuit...

Bien sûr le mec est un peu inquiet :
- C'est ton mari ? demande-t-il un tantinet nerveux.
- Mais non, idiot ! Lui répond-t-elle en se blottissant contre lui.

Il insiste:
- Ton petit ami ?
- Mais non ! Pas du tout... Dit-elle en lui mordillant l'oreille.
- Bon, mais alors c'est qui ? Fait le gars un peu déconcerté.

Calmement et très doucement, elle lui murmure :
- C'était moi... Avant l'opération !

Un type arrive chez un copain sans le prévenir, et veut passer la nuit chez lui. Son copain est désolé de lui annoncer qu’il ne peut lui offrir une
chambre pour lui tout seul, et lui dit :
– Tu peux dormir dans le salon ou tu peux dormir dans la même chambre que Bébé.
– C’est bon je vais dormir au salon.
Le lendemain matin il va à la cuisine et y rencontre une superbe jeune fille.
– Bonjour, qui êtes vous ?
– Je suis Bérénice mais vous pouvez m’appeler Bébé et vous qui êtes vous?
– Le roi des k0ns !


Un jour 3 hommes partent en excursion, lorsque soudainement ils arrivent à une énorme rivière déchaînée. Il fallait absolument qu'ils se rendent de l'autre côté, mais n'avaient aucune idée de comment la traverser.

Un des hommes pria Dieu en disant :
- S'il te plait mon Dieu, donne-moi la force de traverser la rivière.
Pouf, Dieu lui donna de gros bras et des jambes très puissantes, et il fut capable de traverser la rivière à la nage en 2 heures, mais faillit se noyer à 2 reprises.

Voyant cela le deuxième homme pria lui aussi Dieu :
- S'il te plait mon Dieu donne-moi la force... et les outils pour traverser la rivière.
Pouf, Dieu lui donna une chaloupe et des avirons, et il put traverser la rivière en une heure, mais failli chavirer à 2 reprises.

Le troisième homme fort de l'expérience de ses 2 compagnons, décide lui aussi de prier Dieu :
- S'il te plait mon Dieu, donne moi la force, les outils et l'intelligence pour traverser la rivière.
Pouf, Dieu le changea en femme.

Elle vérifia la carte, marcha environ 200 mètres et traversa le pont en 30 minutes...

Contrôle de police - Hommes - 06/02/2014

Un policier arrête un homme qui roulait à une vitesse excessive. Le policier lui demande :
- Puis-je avoir votre permis de conduire s'il-vous-plait ?
- J'en ai pas. Ils me l'ont saisi pour la 5e fois.
- Avez-vous les enregistrements du véhicule ?
- Non. Ce n'est pas mon véhicule. Je l'ai volé.
- C'est un véhicule volé ?!?
- Oui. Mais pendant que j'y pense, je crois que j'ai vu les enregistrements du véhicule dans le coffre à gants quand j'y ai mis mon fusil.
- Il y a un fusil dans le coffre à gants ?
- Oui. Je l'ai mis là après avoir tué la fille à qui j'ai volé la voiture. Ensuite, j'ai mis son corps dans la valise.
- Il y a un CORPS dans la VALISE ?
- Oui, m'sieur l'agent !

Le policier est bouleversé, il retourne dans son auto-patrouille et appelle le chef policier pour lui raconter le tout. Le chef arrive immédiatement et va voir l'homme :
- Monsieur, puis-je voir votre permis de conduire ?
- Pas de problèmes, le voici. Le permis était en règle.
- À qui appartient ce véhicule ?
- C'est le mien, monsieur l'agent, voici les papiers d'enregistrement. Le véhicule était bel et bien à cet homme...
- Maintenant pouvez-vous ouvrir lentement le coffre à gants que je puisse voir s'il y a un fusil à l'intérieur ?
- Bien sur, mais il n'y a aucun fusil ! Il n'y avait pas de fusil dans le coffre...
- Hmmm. Voudriez-vous ouvrir la valise, j'ai entendu dire qu'il y avait un corps dedans.
- Un corps ! J'ouvre tout de suite ! Il ouvre le coffre, aucun corps à l'intérieur...

Le chef reprend:
- Je n'y comprends rien, mon collègue m'a appelé pour me dire que votre permis de conduire était suspendu, que vous aviez un véhicule volé, qu'il y avait un fusil dans le coffre à gants et un corps mort dans la valise !
- Ouais, ouais... Tant qu'à y être, je suppose que ce maudit menteur vous à aussi dit que je roulais trop vite !!

Deux collègues terminent leur déjeuner à la cantine.

Le premier, après avoir coupé une pomme en deux, aligne les pépins sur la table. Son collègue lui demande pourquoi il fait cela.

– Tu ne sais pas que les pépins mangés à part rendent plus intelligent ? lui répond le premier.
– Tiens donc je peux essayer ?
– Ok ! Cela fait 5 euros le pépin. Comme il y en a 6, tu me dois 30 euros.

Le type paie et mange les pépins. Soudain il lance :
– Quand même, tu me prends pour un imbécile ! Pour 30 euros j’aurais pu m’acheter plusieurs kilos de pommes !
– Tu vois, les pépins font déjà de l’effet.