Blague : Contrôle de police


Contrôle de police - Hommes - 06/02/2014

Un policier arrête un homme qui roulait à une vitesse excessive. Le policier lui demande :
- Puis-je avoir votre permis de conduire s'il-vous-plait ?
- J'en ai pas. Ils me l'ont saisi pour la 5e fois.
- Avez-vous les enregistrements du véhicule ?
- Non. Ce n'est pas mon véhicule. Je l'ai volé.
- C'est un véhicule volé ?!?
- Oui. Mais pendant que j'y pense, je crois que j'ai vu les enregistrements du véhicule dans le coffre à gants quand j'y ai mis mon fusil.
- Il y a un fusil dans le coffre à gants ?
- Oui. Je l'ai mis là après avoir tué la fille à qui j'ai volé la voiture. Ensuite, j'ai mis son corps dans la valise.
- Il y a un CORPS dans la VALISE ?
- Oui, m'sieur l'agent !

Le policier est bouleversé, il retourne dans son auto-patrouille et appelle le chef policier pour lui raconter le tout. Le chef arrive immédiatement et va voir l'homme :
- Monsieur, puis-je voir votre permis de conduire ?
- Pas de problèmes, le voici. Le permis était en règle.
- À qui appartient ce véhicule ?
- C'est le mien, monsieur l'agent, voici les papiers d'enregistrement. Le véhicule était bel et bien à cet homme...
- Maintenant pouvez-vous ouvrir lentement le coffre à gants que je puisse voir s'il y a un fusil à l'intérieur ?
- Bien sur, mais il n'y a aucun fusil ! Il n'y avait pas de fusil dans le coffre...
- Hmmm. Voudriez-vous ouvrir la valise, j'ai entendu dire qu'il y avait un corps dedans.
- Un corps ! J'ouvre tout de suite ! Il ouvre le coffre, aucun corps à l'intérieur...

Le chef reprend:
- Je n'y comprends rien, mon collègue m'a appelé pour me dire que votre permis de conduire était suspendu, que vous aviez un véhicule volé, qu'il y avait un fusil dans le coffre à gants et un corps mort dans la valise !
- Ouais, ouais... Tant qu'à y être, je suppose que ce maudit menteur vous à aussi dit que je roulais trop vite !!

D'autres blagues pour la catégorie Hommes

Un jour 3 hommes partent en excursion, lorsque soudainement ils arrivent à une énorme rivière déchaînée. Il fallait absolument qu'ils se rendent de l'autre côté, mais n'avaient aucune idée de comment la traverser.

Un des hommes pria Dieu en disant :
- S'il te plait mon Dieu, donne-moi la force de traverser la rivière.
Pouf, Dieu lui donna de gros bras et des jambes très puissantes, et il fut capable de traverser la rivière à la nage en 2 heures, mais faillit se noyer à 2 reprises.

Voyant cela le deuxième homme pria lui aussi Dieu :
- S'il te plait mon Dieu donne-moi la force... et les outils pour traverser la rivière.
Pouf, Dieu lui donna une chaloupe et des avirons, et il put traverser la rivière en une heure, mais failli chavirer à 2 reprises.

Le troisième homme fort de l'expérience de ses 2 compagnons, décide lui aussi de prier Dieu :
- S'il te plait mon Dieu, donne moi la force, les outils et l'intelligence pour traverser la rivière.
Pouf, Dieu le changea en femme.

Elle vérifia la carte, marcha environ 200 mètres et traversa le pont en 30 minutes...

C’est José le routier s’arrête dans une maison close. Il demande une fille et son choix se porte sur une jeune cambodgienne. José et la fille montent dans une chambre et tous les deux se rapprochent lentement.

La cambodgienne sort une petite fiole de son sac à main et commence à s’enduire le corps avec de l’huile essentielle...
José la regarde avec étonnement et lui demande :
- Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? A quoi tu joues ?
La fille lui répond :
- C’est une tradition en Asie, une coutume cambodgienne, avant l’union des êtres, il faut enduire le
corps avec de l’huile...

José retire sa gourmette en argent et l’enroule autour de son membre. La fille, surprise,  l’interroge :
- Qu’est-ce que tu fais mon ami ?
José lui répond :
- C’est une coutume de routier : quand ça glisse, on met les chaînes !


Un travesti au saloon - Hommes - 09/10/2017

Un travesti entre dans un saloon et commande une grenadine. Il se fait refouler par le barman et quelques clients qui lui reprochent son manque de virilité. Vexé il revient plus tard dans l'accoutrement du parfait cow-boy :
- On t'a reconnu, maintenant tu dégages !!

Et le cow-boy novice de s'interroger:
- Je ne comprends pas j'ai tout : la chemise, le jean, le foulard, les bottes, les éperons et...le sac à main.
- ...
- Aaaah !! Zut le sac à main !!!

Un type arrive chez un copain sans le prévenir, et veut passer la nuit chez lui. Son copain est désolé de lui annoncer qu’il ne peut lui offrir une
chambre pour lui tout seul, et lui dit :
– Tu peux dormir dans le salon ou tu peux dormir dans la même chambre que Bébé.
– C’est bon je vais dormir au salon.
Le lendemain matin il va à la cuisine et y rencontre une superbe jeune fille.
– Bonjour, qui êtes vous ?
– Je suis Bérénice mais vous pouvez m’appeler Bébé et vous qui êtes vous?
– Le roi des k0ns !

Skieur en rêve - Hommes - 23/05/2013

C'est l'histoire de trois mecs qui couchent dans une tente... au petit matin, l'un des trois raconte aux autres qu'il a rêvé qu'on lui caressait le zizi. Un des autres s'exclame que lui aussi a rêvé à ça !

Le gars qui a dormi dans le milieu dit :
-Moi j'ai rêvé que je faisais du ski de fond.