Blague : Les enfants Lillois


Les enfants Lillois - Enfants - 13/01/2013

C'est un petit frère et une petite sœur qui sont dans un bain. Le frère crie :
- Haha ! J'ai mis mon doigt dans ton nombril !
- C'est pas mon nombril...
- Ah bah c'était pas mon doigt

D'autres blagues pour la catégorie Enfants

Charité d'enfant - Enfants - 12/11/2013

Franck demande 10 euros à son père. celui-ci le questionne :
- C’est pour quoi faire ?
- Pour donner à une vieille dame.
- Bravo, c’est très bien de vouloir l’aider. Et où est-elle cette dame.
- Là-bas, elle vend des glaces !

Six petits chatons - Enfants - 24/09/2013

Le jour de la rentrée, un petit arrive a l’école en larmes. La maîtresse s’approche de lui :
- Qu’est-ce qu’il y a mon petit ?
- OUIIN ! Ce matin maman est allée noyer les 6 petits chats qui viennent de naître !
- Oui bien sur c’est triste, mais il ne faut pas pleurer
- Mais si, maman m’avait promis que c’est moi qui irait les noyer !


Un fils demande à son père :
- Dis papa qu'est ce que ça fait d'avoir le meilleur fils du monde ?

Le père répond :
- Ben je sais pas... Demande à ton grand-père !

C’est un russe, un suisse, un autrichien, un anglais et un mexicain qui vont en Chine. Le russe et le suisse vont dans un restaurant et demande du riz. Ils mangent et ils ne trouve pas ça bon, ils le jettent par la fenêtre.

En sortant du restaurant ils voient trois enfants pleurer. Ils leur demandent :
- Pourquoi pleurer-vous ?
- Nous avons reçu un bol de riz sur la tête.

Maintenant,c’est l'autrichien et l'anglais qui vont dans un restaurant et demandent des nouilles. Ils n’aiment pas les nouilles et les jettent par la fenêtre.

Lorsqu'ils se retrouvent dans la rue, ils entendent un enfant pleurer.
- Pourquoi pleures-tu ?
- J’ai reçu des nouilles sur ma tête.

Le mexicain va dans le restaurant et jette une bombe par la fenêtre. Il voit un enfant rire.
- Pourquoi ris-tu ?
- Parce que quand j’ai péter la maison d'à côté a explosé.

Une mère, inquiète dit à sa fille qui doit partir à son premier rendez-vous avec son nouveau fiancé :
- Tu sais, les garçons parfois tentent de profiter de la situation, ce sont tous des cochons. Tu dois être prudente. S'il essaie de toucher ta poitrine tu lui dis : "Non, là il y a des épines qui piquent" et si il essaye de te toucher entre les jambes tu dois lui dire : "Non, ici, il y a un four qui brûle".

La fille répond qu'elle a bien compris et se rend au rendez-vous. Quand elle revient sa mère lui demande comment ça s'est passé ... et... et puis que s'est-il passé ?

La fille :
- Eh bien j'ai découvert que mon four ne fonctionne pas ! Il a laissé cuire sa saucisse pendant plus d'une heure, mais quand il me l'a faite goûter... elle était toujours crue !