Blague : Faire rire une blonde

Ce sont trois blondes qui arrivent au paradis. Dieu, en personne, leur explique comment va se passer leur admission :
- Je vais vous raconter des blagues, celles qui rigolent les premières iront en enfer et la dernière ira au paradis.
Dieu commence alors à raconter les blagues les plus drôles de son répertoire et rien ne se passe pendant un long moment. Au bout de la trentième blague, la première blonde rigole. Elle est aussitôt envoyée en enfer et Dieu reprend sa série de blagues. Au bout de la centième, la deuxième se met à rigoler. Et la dernière réussit toujours à ne pas rire. Dieu lui demande :
- Quel est ton nom ?
Et là, d'un coup, la blonde explose de rire.
Dieu demande :
- Pourquoi tu rigoles maintenant ?
La blonde :
- Je viens de comprendre la première blague !

D'autres blagues pour la catégorie Blondes

Une blonde désire acheter une TV LCD. Elle appelle le vendeur et lui demande :
- Je veux ce téléviseur là !
- On ne sert pas les blondes, ici !

Surprise, elle va chez le coiffeur et se fait teindre ses cheveux en brun et retourne voir le même vendeur et lui redemande :
- Je veux ce téléviseur là !
- Je vous ai dit que je ne servais pas les blondes !
- Mais je ne suis pas blonde !
- Vous êtes une fausse brune : La preuve: ça fait deux fois que vous me montrez un four à micro-ondes !!

C’est un inspecteur de police qui fait passer un entretien d’embauche à trois blondes en vue de trouver la prochaine inspectrice.

Il regarde la première blonde avec dépit et lui montre une photo :
- C’est un suspect, regarde bien sa photo pendant 30 secondes et dis-moi comment tu le reconnaîtrais dans la rue ?

La blonde répond :
- Facile il n’a qu’une oreille.

Le visage de l’inspecteur se défait :
- Normal qu’il n’ait qu’une oreille, la photo est de profil.

Il se tourne maintenant vers la deuxième blonde et lui montre la même photo.
- Facile il n’a qu’un œil.

Le policier commence à s’énerver :
- Normal qu’il n’ait qu’un œil et qu’une oreille il est de profil.

Il se retourne vers la troisième blonde et lui lance :
- Réfléchis bien avant de dire une connerie. Comment reconnaîtrais-tu le suspect ?

La blonde un peu paniquée réfléchit avant de lancer un :
- Facile, il porte des lentilles de contact.

Le policier n’était pas au fait de cet indice et se précipite donc pour voir le dossier et vérifier l’information. Le suspect portait en effet des lentilles de contact. Il retourne vers la blonde, très surpris et lui demande :
- Comment as-tu su qu’il portait des lentilles ?

- Facile avec un œil et une oreille il ne pouvait pas porter de lunettes.

C’est une blonde qui se rend chez son médecin généraliste.
- Docteur je crois que je fais une diarrhée du cerveau.
Le docteur étonné lui demande:
- Une diarrhée au cerveau ? Quelle est donc cette maladie que vous pensez avoir madame ?

La blonde répond sûre d’elle :
- Et bien docteur, chaque fois que j’ai une nouvelle idée c’est de la m3rd3 !

Une jeune secrétaire en a marre de travailler, elle voudrait avoir quelques jours de congés pour pouvoir enfin se reposer. Après avoir longtemps à un moyen de se faire dispenser de venir travaille, elle trouva la solution, se faire passer pour folle.

Elle s’en alla au boulot, expliqua sa stratégie à sa collègue blonde et attendit son patron. Quand son patron entra, elle se suspendit au plafond.

Le patron surprit de trouver sa secrétaire accrochée au lustre lui demanda :
- Mais que faites vous ici ?
La secrétaire :
- Je suis une ampoule !
Le patron :
- Hum hum... je vois, je vais vous laisser vous au repos quelques jours vous en avez besoin ! Vous reviendrez lundi quand vous aurez retrouvé vos esprits.

La secrétaire partie, suivi de sa collègue blonde. Le patron intercepta la deuxième avant qu'elle n'ai eu le temps de partir :
- Pourquoi vous partez vous ?
Elle répondit simplement :
- Bah je peux pas travailler dans le noir !

Blonde qui peint - Blondes - 31/05/2013

Une blonde se fait embaucher pour peindre les lignes jaunes sur la route. Le premier jour, l'employeur est satisfait de son travail, mais plus les jours passent, et moins elle fait de peinture.

Le patron la convoque donc dans son bureau et lui demande :
- Dites, le premier jour vous avez fait 1 kilomètre de peinture, et vous diminuez chaque jour; hier vous n'avez fait que 200 mètres. Vous pouvez me dire ce qui ne va pas ?
- Tout va bien monsieur, c'est juste que plus je peins, plus je m'éloigne du pot de peinture, c'est de plus en plus long pour revenir tremper mon pinceau !