Blague : Les enfants Lillois

Les enfants Lillois - Enfants - 13/01/2013

C'est un petit frère et une petite sœur qui sont dans un bain. Le frère crie :
- Haha ! J'ai mis mon doigt dans ton nombril !
- C'est pas mon nombril...
- Ah bah c'était pas mon doigt

D'autres blagues pour la catégorie Enfants

Marion et ses parents sont en promenade dans une région de Savoie. Parvenue dans un petit village de montagne, la famille à très soif et le papa propose de s’abreuver à la fontaine. Sur cette fontaine est indiquée sa date de construction : 1621.

Marion regarde la gravure avec inquiétude et demande :
- Papa tu es sûr qu’elle n’est pas périmée cette eau ?

La maitresse demande à Toto :
- Pourquoi Charlemagne a-t-il inventé l’école ?
- Parce qu’il ne risquait plus rien. Il était trop vieux pour y aller.

Je sors avec Blaise - Enfants - 06/04/2014

Quatre sœurs se sont mises sur leur trente et un, prêtes à sortir le soir. Leur mère leur barre le passage :
- J’aimerais bien savoir où vous allez et avec qui !

L’aînée dit :
- Moi, quand je sors avec Charles, on parle !

La seconde répond :
- Moi, quand je sors avec Thierry, on rit !

La troisième explique :
- Moi, je sors avec Nicolas, on va au cinéma !

La dernière fille, tout excitée, annonce à sa mère :
- Moi, quand je sors avec Blaise, on…

Sa mère l’interrompt alors brutalement:
-Tsssttt… Alors toi, je vais te dire, tu restes ici !

Une petite fille va chez la boulangère et lui demande :
- Vous avez de la tarte aux concombres ?
- Non, ma petite.
Le lendemain, elle retourne chez la boulangère et lui redemande :
- Vous avez de la tarte aux concombres ?

Et pendant toute la semaine elle revient tous les jours demander la même chose. Alors, un soir, la boulangère fait une tarte aux concombres pour la petite fille. Le lendemain, elle revient comme d'habitude et lui demande s’il y a de la tarte aux concombres.
- Oui, ma belle. Aujourd'hui il y en a.
- C’est pas bon, hein ?

L'instituteur questionne un élève qu'il soupçonne de de voler des fruits :
- Bertrand, dis-moi un peu qui d'entre vous est venu hier voler des cerises dans mon cerisier ?
- Je ne vous entends pas bien monsieur, vu que je suis sur le dernier banc de la rangée répond Bertrand.
- C'est ce qu'on va voir ! Viens ici t'asseoir à ma place. J'irai m'asseoir à la tienne et à ton tour, tu me poseras une question.

Ils échangent leur place et Bertrand fait ce que l'instituteur lui a demandé :
- Maître, qui est venu dormir avec maman alors que papa était de service de nuit ?
- Tu as raison Bertrand, on ne comprend rien ici dans le fond !