Blague : Faire rire une blonde


Ce sont trois blondes qui arrivent au paradis. Dieu, en personne, leur explique comment va se passer leur admission :
- Je vais vous raconter des blagues, celles qui rigolent les premières iront en enfer et la dernière ira au paradis.
Dieu commence alors à raconter les blagues les plus drôles de son répertoire et rien ne se passe pendant un long moment. Au bout de la trentième blague, la première blonde rigole. Elle est aussitôt envoyée en enfer et Dieu reprend sa série de blagues. Au bout de la centième, la deuxième se met à rigoler. Et la dernière réussit toujours à ne pas rire. Dieu lui demande :
- Quel est ton nom ?
Et là, d'un coup, la blonde explose de rire.
Dieu demande :
- Pourquoi tu rigoles maintenant ?
La blonde :
- Je viens de comprendre la première blague !

D'autres blagues pour la catégorie Blondes

C'est une blonde qui vient d'accoucher de 2 beaux bébés, des jumeaux, cependant, elle pleure à n'en plus finir ! La sage-femme lui demande alors :
- Mais voyons madame ! Pourquoi pleurez-vous ? Vous êtes maintenant la maman de 2 bébés magnifiques, en bonne santé !
- Je le sais, répond la blonde, mais je ne sais pas qui est le père du deuxième !

Deux blondes décident de s’inscrire dans le club de vélo local. C’est aujourd’hui leur première sortie. Au bout d’un moment, l’une d’elles s’arrête, descend de son vélo et dégonfle les pneus.

- Mais qu’est ce que tu fais? demande l’autre.
- Ben, ma selle était trop haute alors je dégonfle les pneus pour baisser un peu.

L’autre blonde descend alors de son vélo, enlève sa selle puis son guidon, met le guidon à la place de la selle et la selle à la place du guidon.

- Et toi, qu’est ce que tu fais ?
- T’es vraiment trop bête, je préfère rentrer à la maison.


Blonde qui peint - Blondes - 31/05/2013

Une blonde se fait embaucher pour peindre les lignes jaunes sur la route. Le premier jour, l'employeur est satisfait de son travail, mais plus les jours passent, et moins elle fait de peinture.

Le patron la convoque donc dans son bureau et lui demande :
- Dites, le premier jour vous avez fait 1 kilomètre de peinture, et vous diminuez chaque jour; hier vous n'avez fait que 200 mètres. Vous pouvez me dire ce qui ne va pas ?
- Tout va bien monsieur, c'est juste que plus je peins, plus je m'éloigne du pot de peinture, c'est de plus en plus long pour revenir tremper mon pinceau !

Petit service - Blondes - 03/07/2013

Une blonde pulpeuse sonne à la porte de son voisin de palier.

- Bonjour monsieur, j'ai une envie folle de m'amuser, de m'éclater et de boire du champagne... Vous êtes occupé ce soir ?
- Non, bien sûr que non ! répond le voisin tout émoustillé.
- Alors vous pouvez garder mon fils ?

C’est un inspecteur de police qui fait passer un entretien d’embauche à trois blondes en vue de trouver la prochaine inspectrice.

Il regarde la première blonde avec dépit et lui montre une photo :
- C’est un suspect, regarde bien sa photo pendant 30 secondes et dis-moi comment tu le reconnaîtrais dans la rue ?

La blonde répond :
- Facile il n’a qu’une oreille.

Le visage de l’inspecteur se défait :
- Normal qu’il n’ait qu’une oreille, la photo est de profil.

Il se tourne maintenant vers la deuxième blonde et lui montre la même photo.
- Facile il n’a qu’un œil.

Le policier commence à s’énerver :
- Normal qu’il n’ait qu’un œil et qu’une oreille il est de profil.

Il se retourne vers la troisième blonde et lui lance :
- Réfléchis bien avant de dire une connerie. Comment reconnaîtrais-tu le suspect ?

La blonde un peu paniquée réfléchit avant de lancer un :
- Facile, il porte des lentilles de contact.

Le policier n’était pas au fait de cet indice et se précipite donc pour voir le dossier et vérifier l’information. Le suspect portait en effet des lentilles de contact. Il retourne vers la blonde, très surpris et lui demande :
- Comment as-tu su qu’il portait des lentilles ?

- Facile avec un œil et une oreille il ne pouvait pas porter de lunettes.