Blague : Faut-il donner le plus gros morceau ?


Valérie et Odette sont au restaurant. Le serveur dépose sur leur table deux morceaux de gâteaux un petit et un grand. Valérie dit à sa copine:
- Vas-y sert toi.

Odette donne le petit morceau a Valérie et garde le gros pour elle.
- Franchement lui dit Valérie tu es pas mal impolie !
- Pourquoi ?
- Tu prends le gros morceau et tu me laisse le plus petit !
- Et toi qu'aurais-tu fait à ma place ?
- J'aurais pris le petit et je t'aurais donné le gros.
- Mais de quoi tu te plaints alors ? Tu l'as eu ton petit morceaux !

D'autres blagues pour la catégorie Femmes

Charles était célibataire. Il vivait avec son père et travaillait pour l’entreprise familiale. Quand il réalisa que son père malade n’avait plus que quelques mois à vivre et qu’il allait hériter de sa fortune, il décida qu’il devait trouver une femme pour partager sa vie.

A une soirée d’affaires, il remarqua la plus belle femme qu’il n’ait jamais vue. Sa beauté naturelle lui coupait le souffle. Il s’approcha d’elle et lui murmura :
- J’ai peut-être l’air d’un homme ordinaire, mais d’ici quelques semaines mon père va mourir et j’hériterai de 140 millions d'euros.

Impressionnée, la femme demanda sa carte de visite à Charles et, trois mois plus tard elle épousa le père malade !

Moralité : En affaire, les femmes sont bien meilleures que les hommes !

Le psychiatre - Femmes - 29/01/2013

Une jeune fille va chez un psychiatre. Quand il la reçoit, il est derrière son bureau en train de lire des papiers. Le psychiatre :
- Déshabillez-vous !
La jeune fille, surprise, rougit, mais commence à ôter sa robe. Le psychiatre s'impatiente :
- Allez, allez, on ne va pas y passer la nuit.
La jeune fille enlève ses bas, hésite encore :
- Allez, allez, enlevez-moi tout ça !

Penaude, elle s'exécute, enlève son soutif et sa culotte. Le psychiatre se lève d'un bond, se déshabille prestement, se jette sur la fille et la baise.

Dix minutes après, il se relève, se rhabille, et dit :
- Bon, maintenant que mon problème est résolu, passons au vôtre.


Le rugby féminin - Femmes - 14/07/2013

Quel est l'autre nom du rugby féminin ?
 
Les soldes.

Ainsi vont les choses - Femmes - 13/03/2013

4 ans : Ma maman peut tout faire !

8 ans : Ma maman sait presque tout !

12 ans : Ma mère ne sait pas vraiment tout.

14 ans : Naturellement, ma mère ne connaît rien à ça.

16 ans : Ma mère ? On ne peut pas vraiment dire qu'elle soit dans le coup

18 ans : Elle ? Oui c'est ma mère... Qu'est-ce qu'elle est vieux jeu !

25 ans : Eh bien, elle s'y connaît peut-être un peu là-dedans.

35 ans : Avant de décider, on va d'abord demander à ma mère.

45 ans : Je me demande ce que maman aurait pensé de ça ?

65 ans : Comme j'aimerai encore pouvoir discuter avec maman...

Dans un compartiment de chemin de fer où se trouve déjà un monsieur seul, deux superbes jeunes filles s'assoient en face de lui.

Peu après le départ du train, l’une dit :
- Tu sais, ma chérie, j’ai tellement de frais, je n’y arrive plus ! Je ne sais pas comment je vais arriver à m’en sortir…
- Tu n'a qu'à faire comme moi, dit l’autre. Prends un amant qui te donnera six mille euros chaque mois.
- Mais je ne connais aucun homme qui ait les moyens de le faire !
- Alors, prends-en deux qui te donneront trois mille euros chacun !
- Même trois mille euros, je ne vois pas…
- Alors prends-en quatre qui te donnent 1500 euros chacun !
A ce moment-là le monsieur lève la tête de son livre :
- Écoutez, quand vous en serez à cent euros, je suis d’accord pour faire partie des soixante types…