Blague : Isabelle Weber


Isabelle Weber - Inclassable - 25/03/2014

L'histoire se passe dans une caserne de l'armée de terre, le matin à l'appel :
- Franck Manko : "présent"
- Marc Senim : "présent"
- Isabelle Weber : "présent".

Le gradé intrigué demande :
- Isabelle Weber, sortez du rang.

Un grand type s'avance, 1m95, 120 kilos, tatoué, portant la barbe. Le gradé poursuit :
- Comment cela se fait-il que vous vous appeliez Isabelle ?
- Yop, la faute de mon papa ! A la marie, ils ont demandé comment s'appelait son fils et il a répondu avec l'accent alsacien :
- Y s'appelle Weber.

D'autres blagues pour la catégorie Inclassable

Partie 2 des réflexions :

Vous rouliez a combien ? Bah... tout seul

A quoi bon tuer des baleines si c'est pour maquiller des thons

Kadhafi est parti sans dire au revoir, ce n’est pas Tripoli de sa part. C'est écrit dans la presse si tu libyen.

Ma femme me traite comme un Dieu. Elle oublie totalement mon existence sauf quand elle a besoin de moi.

C'est en se plantant qu'on devient cultivé

Les petits garçons aiment les soldats, les petites filles aiment les poupées, les grands garçons aiment les poupées, les grandes filles aiment les soldats

Ikéa est le meilleur prénom pour une femme : suédoise, bon marché, à emmener aussitôt chez soi et facile à monter

Tout est gratuit dans la vie, il faut juste savoir courir vite

Le taux de radiation est plus élevé au pôle emploi qu'à Tchernobyl.

Ce qui est fabuleux, à la télévision, c'est qu'avec les talk-shows, on reste des heures à écouter des gens raconter leurs inepties, alors que si on avait les mêmes, en face de soi, dans son salon, on ne les supporterait pas trente secondes.

==========

Hier Dédé a trouvé une combine pour économiser l’énergie : avec sa caméra il a filmé une ampoule allumée, pendant 4 heures, après il éteint la lumière et il repasse la vidéo de l’ampoule allumée sur la télé.

==========

La semaine dernière, Dédé est monté à Paris pour aller au Salon de l’Agriculture. Il a trouvé une machine qui peut faire la moitié de son travail. Du coup, il en a acheté deux.


Tahar rentre chez lui. Chemin faisant, un pneu de sa pigeot crève. Tahar se range alors sur l'accotement, sort son cric et entreprend de changer sa roue. Soudain, Djamel, lui aussi dans sa pigeot, arrive à sa hauteur et freine en catastrophe.

Il sort de sa voiture, se dirige vers le coffre, revient avec un pied de biche et fracasse le pare-brise de la voiture de Tahar...

Tahar, consterné s'écrie : Mi, kis ti fou ? Djamel lui répond :

Toi, ti prends les roues. Moi, ji prends la radio !!!!

.......... De là, le proverbe : "Mieux vaut Tahar que Djamel"

Un homme se ballade dans un jardin public du centre-ville de Toulouse. Soudain, il s'immobilise et scrute fixement une passante. Il la rattrape en criant :
- Laura… Laura ! Mais oui, c’est bien toi !
Il l’embrasse et lui dit :
- Mais qu’est-ce que tu as changé, Laura ! Tu portes des lunettes, maintenant… Tu t’es laissé pousser les cheveux… Tu as changé de sac aussi, Laura !

La dame proteste :
-Mais enfin, je ne m’appelle pas Laura !
-Ça alors, Laura… c’est incroyable ! Tu as même changé de nom !

C'est l'histoire de Fabien qui rentre dans son village après des années passer a la ville. Et là, il croise un de ses vieux copains :
- Tiens Fabien ça fais des lustres qu'on t'avait pas vu dans le coin ! Mais tu deviens quoi toi maintenant ?
- Bah moi je suis professeur de logique!
- Et c'est quoi ça ?
- Regarde, je vais te montrer : t'as un aquarium chez toi ?
- Ouais !
- Donc si t'as un aquarium c'est que tu aimes les poissons ?
- Ouais !
- Si tu aimes les poissons c'est que tu aimes la mer ?
- Ouais !
- Si tu aimes la mer c'est que tu aimes la plage ?
- Ouais !
- Si tu aimes la plage c'est que tu aimes les femmes sur la plage ?
- Ouais !
- Si tu aimes les femmes c'est que tu aimes coucher avec ?
- Ouais !
- Bah tu vois c'est ça la logique !

Sur ce le mec repart tout content et va voir un de ses amis pour lui faire part du retour de leur ancien pote :
- Je viens de croiser Fabien là, et tu sais ce qu'il fait maintenant ?
- Non ?
- Il est professeur de logique.
- Et c'est quoi ça ?
- Regarde, je vais te montrer : t'as un aquarium chez toi ?
- Non.
- Bah... C'est que tu es gay alors !!!