Blague : Humour gras


Humour gras - Femmes - 11/03/2013

Quelle est la différence entre une femme et une machine mécanique ?

Il n'y en a pas, les femmes c'est comme les machines, si tu les graisses pas tous les matins ça couine toute la journée !

D'autres blagues pour la catégorie Femmes

Je suis resté amoureux de la même femme durant 49 ans.
Si mon épouse le savait, elle me tuerait !

Ma femme et moi, nous avons le secret de la durée :
Deux fois par semaine, nous allons dans un bon restaurant, bonne nourriture et vin...
Elle, le lundi et le mercredi, moi le mardi et le jeudi...

Quelqu'un m'a volé ma carte de crédit, mais je ne porterai pas plainte : le voleur dépense moins que ma femme.

J'emmène ma femme partout, mais elle retrouve toujours son chemin, hélas.

Nous nous tenons toujours la main : si je la lâche, elle fait du shopping.

Ma femme et moi, nous sommes retournés dans l'hôtel où nous avons passé notre nuit de noce. Seulement cette fois, c'est moi qui me suis enfermé dans la salle de bains pour pleurer.

Elle est restée deux heures chez l'esthéticienne.
C'était pour un devis.

Elle a pris un bain de boue. Ça lui a fait paraître vingt ans de moins.
Pendant deux jours. Puis la boue est tombée...

Qu'est-ce que les femmes ont tous les mois et qui dure 3 ou 4 jours ?
Le salaire de leur mari...

Une dame va renouveler son passeport. L'employée administrative de la mairie lui pose des questions réglementaires sur sa famille :
- Combien d'enfants avez-vous ?
- 5 enfants
- Et leurs prénoms ?
– Martin, Martin, Martin, Martin et Martin.
- Mais ils s'appellent tous Martin ? Comment vous faites pour les appeler quand ils jouent tous dehors, par exemple ?
- C'est très simple, je crie Martin et ils rentrent tous.
- Et si vous voulez qu'ils passent à table ?
- Pareil. Je crie Martin et tous se mettent à table.
- Mais, et si vous voulez parler particulièrement avec l'un d'entre eux comment vous faites ?
- Ah ! Dans ce cas là je l'appelle par son nom de famille...


L'inventeur de la moto Harley Davidson, Arthur Davidson, décède et monte au ciel. À la porte, St Pierre dit à Arthur :
- Vu que vous avez été un homme bon et que vos motos ont changé le monde, votre récompense sera de rencontrer Dieu en direct, sans anges gardiens !

Dieu reconnaît Arthur et commente :
- Ainsi, vous êtes l'inventeur de la moto Harley Davidson
Arthur répond :
- Oui, c'est moi.
Dieu commente :
- Eh bien, il n'y a pas de quoi être fier d'avoir inventé quelque chose qui est instable, fait beaucoup de bruit, pollue outrageusement et coûte une fortune...

Arthur est embarrassé un instant, mais finit par dire :
- Excusez moi, mais vous n'êtes pas l'inventeur de la femme ?
Et Dieu dit :
- Mais oui !

Eh bien, dit Arthur, de professionnel à professionnel, il y a de graves défauts de conception dans votre invention :
1. Il n'y a pas de constance dans le design du pare-choc avant
2. Ça caquette constamment à haute vitesse
3. L'arrière est trop mou
4. L'entrée est placée trop près de la sortie
5. La peinture est à refaire constamment
6. Il y a des fuites tous les mois et je constate aussi que ça pisse trop souvent
7. Et les coûts de maintenance sont vraiment excessifs.

Hummmm, vous marquez des points, là, réplique Dieu ; attendez ! Dieu va sur son ordinateur céleste et tape quelques mots. Il imprime les résultats et il les lit à Arthur :
- C'est vrai qu'il y a des défauts dans mon invention, dit Dieu, mais selon tous les sondages, il y a plus d'hommes qui enfourchent mon invention que la vôtre !

Deux amies discutent tranquillement dans un café quand l’une d’elles demande :
- Comment fais-tu quand tu ne peux pas combler un trou dans ton budget ?
- Oh ! j’ai une solution qui fonctionne à tous les coups ! Je me dispute avec mon mari et je lui dis que je vais partir vivre chez maman (elle habite à 900 kilomètres) et qu’il retrouvera sa vie d’homme célibataire.
- Oui, et après ?
- Il me donne toujours l’argent pour le voyage !

Le psychiatre - Femmes - 29/01/2013

Une jeune fille va chez un psychiatre. Quand il la reçoit, il est derrière son bureau en train de lire des papiers. Le psychiatre :
- Déshabillez-vous !
La jeune fille, surprise, rougit, mais commence à ôter sa robe. Le psychiatre s'impatiente :
- Allez, allez, on ne va pas y passer la nuit.
La jeune fille enlève ses bas, hésite encore :
- Allez, allez, enlevez-moi tout ça !

Penaude, elle s'exécute, enlève son soutif et sa culotte. Le psychiatre se lève d'un bond, se déshabille prestement, se jette sur la fille et la baise.

Dix minutes après, il se relève, se rhabille, et dit :
- Bon, maintenant que mon problème est résolu, passons au vôtre.