Blague : Les pépins rendent intelligent


Deux collègues terminent leur déjeuner à la cantine.

Le premier, après avoir coupé une pomme en deux, aligne les pépins sur la table. Son collègue lui demande pourquoi il fait cela.

– Tu ne sais pas que les pépins mangés à part rendent plus intelligent ? lui répond le premier.
– Tiens donc je peux essayer ?
– Ok ! Cela fait 5 euros le pépin. Comme il y en a 6, tu me dois 30 euros.

Le type paie et mange les pépins. Soudain il lance :
– Quand même, tu me prends pour un imbécile ! Pour 30 euros j’aurais pu m’acheter plusieurs kilos de pommes !
– Tu vois, les pépins font déjà de l’effet.

D'autres blagues pour la catégorie Hommes

Contrôle de police - Hommes - 06/02/2014

Un policier arrête un homme qui roulait à une vitesse excessive. Le policier lui demande :
- Puis-je avoir votre permis de conduire s'il-vous-plait ?
- J'en ai pas. Ils me l'ont saisi pour la 5e fois.
- Avez-vous les enregistrements du véhicule ?
- Non. Ce n'est pas mon véhicule. Je l'ai volé.
- C'est un véhicule volé ?!?
- Oui. Mais pendant que j'y pense, je crois que j'ai vu les enregistrements du véhicule dans le coffre à gants quand j'y ai mis mon fusil.
- Il y a un fusil dans le coffre à gants ?
- Oui. Je l'ai mis là après avoir tué la fille à qui j'ai volé la voiture. Ensuite, j'ai mis son corps dans la valise.
- Il y a un CORPS dans la VALISE ?
- Oui, m'sieur l'agent !

Le policier est bouleversé, il retourne dans son auto-patrouille et appelle le chef policier pour lui raconter le tout. Le chef arrive immédiatement et va voir l'homme :
- Monsieur, puis-je voir votre permis de conduire ?
- Pas de problèmes, le voici. Le permis était en règle.
- À qui appartient ce véhicule ?
- C'est le mien, monsieur l'agent, voici les papiers d'enregistrement. Le véhicule était bel et bien à cet homme...
- Maintenant pouvez-vous ouvrir lentement le coffre à gants que je puisse voir s'il y a un fusil à l'intérieur ?
- Bien sur, mais il n'y a aucun fusil ! Il n'y avait pas de fusil dans le coffre...
- Hmmm. Voudriez-vous ouvrir la valise, j'ai entendu dire qu'il y avait un corps dedans.
- Un corps ! J'ouvre tout de suite ! Il ouvre le coffre, aucun corps à l'intérieur...

Le chef reprend:
- Je n'y comprends rien, mon collègue m'a appelé pour me dire que votre permis de conduire était suspendu, que vous aviez un véhicule volé, qu'il y avait un fusil dans le coffre à gants et un corps mort dans la valise !
- Ouais, ouais... Tant qu'à y être, je suppose que ce maudit menteur vous à aussi dit que je roulais trop vite !!

Un homme arrive dans une papeterie et il explique à la vendeuse :
- Je désire offrir un très joli stylo à ma femme pour son anniversaire.

La vendeuse s’exclame :
- Ah ! C’est une jolie surprise que vous désirez lui faire ?

L’homme lui répond alors :
- Oh oui ! Ce sera vraiment une sacrée surprise, elle pensait que j’allais lui offrir une Mercedes !


C’est José le routier s’arrête dans une maison close. Il demande une fille et son choix se porte sur une jeune cambodgienne. José et la fille montent dans une chambre et tous les deux se rapprochent lentement.

La cambodgienne sort une petite fiole de son sac à main et commence à s’enduire le corps avec de l’huile essentielle...
José la regarde avec étonnement et lui demande :
- Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? A quoi tu joues ?
La fille lui répond :
- C’est une tradition en Asie, une coutume cambodgienne, avant l’union des êtres, il faut enduire le
corps avec de l’huile...

José retire sa gourmette en argent et l’enroule autour de son membre. La fille, surprise,  l’interroge :
- Qu’est-ce que tu fais mon ami ?
José lui répond :
- C’est une coutume de routier : quand ça glisse, on met les chaînes !

Un type arrive chez un copain sans le prévenir, et veut passer la nuit chez lui. Son copain est désolé de lui annoncer qu’il ne peut lui offrir une
chambre pour lui tout seul, et lui dit :
– Tu peux dormir dans le salon ou tu peux dormir dans la même chambre que Bébé.
– C’est bon je vais dormir au salon.
Le lendemain matin il va à la cuisine et y rencontre une superbe jeune fille.
– Bonjour, qui êtes vous ?
– Je suis Bérénice mais vous pouvez m’appeler Bébé et vous qui êtes vous?
– Le roi des k0ns !

La sardine de 30 kg - Hommes - 31/07/2014

C’est Robert qui est en vacances au bord de la mer Méditerranée. Il part passer sa journée pêcher en mer. Le soir il arrive au bar de la Marine et commence à raconter la lutte acharnée qu’il vient de mener avec un poisson d’au moins 30 kilos.

César le prend par les épaules pour l’interrompre et il lui dit :
- Vé, arrête un peu tes cagades. Je l’ai vu ta sardine, c’est à peine si elle fait ses cinq kilos…
- Eh comment tu y vas toi, cinq kilos ?
- Et le Robert tu vas pas me raconter que ton poisson à maigrit avant d’arriver au port ?
- Hé bé oui … C’est pas étonnant qu’il ait perdu 25 kilos ce poisson après les trois heures de lutte qu’il a mené contre moi…