Blagues Enfants

Que de choses à raconter sur les enfants… Les situations extraordinaires que provoque leur innocence sont une source inépuisable de blagues. Que l’action se passe à l’école, au parc ou en voiture et qu’elle concerne du nourrisson à l’ado rebelle c’est toujours un grand moment de rire. Les histoires mignonnes en côtoient d’autres tout en double sens. Sans bien entendu oublier les fameuses blagues de Toto qui rythment d’éclats de rire les cours de récréation des écoles primaires.

Une mère se promène avec son fils dans les rues de sa ville. Elle rencontre une de ses amies, une dame très jolie, et elle demande à son fils de l’embrasser pour lui dire bonjour. Son fils qui s’appelle Samuel s’écrit alors :
- Non, maman je n’embrasserais pas la dame !
- Samuel, veux-tu l’embrasser ! c’est un ordre !
- Non, maman, je ne veux pas !
- Mais pourquoi refuses-tu d’embrasser cette dame ?
- Ben, c’est juste que papa a voulu l’embrasser hier et la dame lui a donné une paire de claques.

Six petits chatons - Enfants - 24/09/2013

Le jour de la rentrée, un petit arrive a l’école en larmes. La maîtresse s’approche de lui :
- Qu’est-ce qu’il y a mon petit ?
- OUIIN ! Ce matin maman est allée noyer les 6 petits chats qui viennent de naître !
- Oui bien sur c’est triste, mais il ne faut pas pleurer
- Mais si, maman m’avait promis que c’est moi qui irait les noyer !

La maitresse demande à Toto :
- Pourquoi Charlemagne a-t-il inventé l’école ?
- Parce qu’il ne risquait plus rien. Il était trop vieux pour y aller.

La maîtresse explique :
- Louis XVI a été guillotiné pendant la Révolution.
Aurélie, dis-moi qu’elles en ont été les conséquences ?
- Ben, il est mort.

Vente à la feuille - Enfants - 19/10/2013

Magali regarde un mille-feuilles qui coûte 4 euros.

Elle entre et dit à la boulangère :
- Je voudrais 500 feuilles, parce que je n’ai que 2 euros.