Blagues Blondes

Dans un cirque, un homme entre sur la piste avec un crocodile.
- Mesdames et messieurs, dit-il, voici un numéro unique au monde. Comme vous le voyez, ce crocodile est particulièrement vif. Eh bien, je vais mettre dans la gueule de cet animal ce que j'ai de plus cher au monde !!!

Il descend son pantalon et place son s... dans la gueule grande ouverte du crocodile. Le public applaudit à tout rompre. Le dresseur se met à donner des grands coups sur la tête du reptile et s'écrie :
- Même quand je lui tape sur la tête il ne referme pas sa mâchoire !!!

Les applaudissements redoublent. Le dresseur rajuste enfin son pantalon, et lance au public ébahi :
- Y a-t-il quelqu'un qui veut essayer ?

Alors une blonde se lève et dit:
- Moi, je veux bien mais soyez gentil, ne me tapez pas sur la tête !

Blonde qui peint - Blondes - 31/05/2013

Une blonde se fait embaucher pour peindre les lignes jaunes sur la route. Le premier jour, l'employeur est satisfait de son travail, mais plus les jours passent, et moins elle fait de peinture.

Le patron la convoque donc dans son bureau et lui demande :
- Dites, le premier jour vous avez fait 1 kilomètre de peinture, et vous diminuez chaque jour; hier vous n'avez fait que 200 mètres. Vous pouvez me dire ce qui ne va pas ?
- Tout va bien monsieur, c'est juste que plus je peins, plus je m'éloigne du pot de peinture, c'est de plus en plus long pour revenir tremper mon pinceau !

Une blonde habitant Charleroi gagne un poisson dans une attraction foraine. Elle reçoit son poisson dans un petit sac en plastic transparent rempli d’eau.
Le forain lui dit : Attention ce poisson ne peut vivre que dans de l’eau de mer.
La blonde décide donc d’aller chercher de l’eau à la mer à Ostende.
Arrivée à la plage, elle remplit un seau d’eau de mer et revient vers sa voiture.
Un flamand qui a observé son manège lui dit : Stop, vous avez pris un seau d’eau de mer, vous devez payer 2 euros. C’est le tarif.
La blonde un peu étonnée paie quand même les 2 euros.
De retour à Charleroi, elle se rend compte que pour remplir son aquarium un seau n’est pas suffisant. Il lui faudrait deux seaux supplémentaires. Elle décide donc de retourner immédiatement à Ostende chercher deux seaux. Elle retombe sur le même flamand. Elle lui tend 4 euros. Elle se tourne vers la plage qui est maintenant à marée basse et lui dit :
- Dites donc, vous avez bien vendu depuis ce matin, hein !

Sur le parking d’un supermarché, une blonde s’aperçoit que quelqu’un lui a fait une grosse bosse sur la portière de sa voiture. Dépitée, elle commence à faire le tour de son véhicule et se demande comment elle va pouvoir atténuer les dégâts.

Un jeune homme passant à proximité et voyant l’embarra de la demoiselle lui dit en rigolant :
– Le meilleur moyen, c’est de souffler dans le pot d’échappement afin de faire une poussée d’air et de faire ressortir la bosse !

A la stupéfaction du jeune homme, la blonde le prend au sérieux, se met alors à genoux et souffle dans le tuyau. Une de ses amies, blonde elle aussi, passe devant la scène et lui dit :
– Bah tu fais quoi ?
– J’essaye de souffler dans le pot pour faire ressortir la bosse, ça ne se voit pas !
– T’es vraiment trop bête ! Ça ne marchera jamais !
– Ah oui et pourquoi ? Toi qui est si intelligente…
– Bah enfin, ça ne peut pas marcher, c’est évident, tes fenêtres sont ouvertes !

Une jeune femme blonde se rend chez France Telecom pour envoyer un message à sa mère qui se trouve en Chine. Quand l'employé lui dit que cela lui reviendrait approximativement à 17 euros, elle s'exclame : Mais je n'ai pas assez d'argent !!! Par contre, je suis prête à TOUT pour envoyer un message à ma mère.

L'employé regarde la jolie blonde et lui dit, dubitatif : Vraiment tout ?
Oui, oui, vraiment tout, lui répond-elle.
OK, suivez- moi... dit l'employé en se dirigeant vers la pièce du fond.

La blonde le suit sans réticence aucune.
Venez et fermez la porte ! lui dit l'homme. Elle obéit. Maintenant, mettez-vous à genoux !
Elle obéit. Descendez la braguette de mon pantalon !
Elle obéit. Maintenant, poursuivez... sortez la... petite bête.
Elle obéit, elle saisit l'engin avec ses deux mains, mais elle marque un léger temps d'arrêt.
L'employé ferme les yeux et l'encourage : Allez, Allez... va-y, va-y...
La blonde lentement approche sa bouche près de l'engin... et le tenant près de ses lèvres, elle dit :
Allo, Maman, tu m'entends ?