Blague : Mieux vaut tard que jamais

Tahar rentre chez lui. Chemin faisant, un pneu de sa pigeot crève. Tahar se range alors sur l'accotement, sort son cric et entreprend de changer sa roue. Soudain, Djamel, lui aussi dans sa pigeot, arrive à sa hauteur et freine en catastrophe.

Il sort de sa voiture, se dirige vers le coffre, revient avec un pied de biche et fracasse le pare-brise de la voiture de Tahar...

Tahar, consterné s'écrie : Mi, kis ti fou ? Djamel lui répond :

Toi, ti prends les roues. Moi, ji prends la radio !!!!

.......... De là, le proverbe : "Mieux vaut Tahar que Djamel"

D'autres blagues pour la catégorie Inclassable

C’est un pharmacien qui en arrivant au travail vers dix heures voit un gars, debout, l’air crispé, se tenant le ventre d’une main, près de la porte et perpendiculairement au mur extérieur.

Notre ami pharmacien à peine entré demande à sa charmante employée :
- C’est quoi le problème du gars dehors ?
- A l’ouverture ce matin, ce Monsieur est venu acheter du sirop pour la toux, mais je n’en ai pas trouvé ! Alors je lui ai vendu une
bouteille de laxatif et il l'a bue sur place.

Le pharmacien est choqué et hurle de colère :
- Mais tu ne peux pas soigner une toux avec du laxatif ! Tu le sais bien...

La jolie employée répond d’une voix douce :
- Bien sur que si vous pouvez ! Regardez, maintenant, il n'ose plus tousser !

Porte close - Inclassable - 06/02/2013

Un type dans un bistrot est pris d'une envie TRÈS pressante de soulager ses intestins. Il descend l'escalier qui mène aux gogues, et là, malheur ! Le verrou de l'unique porte indique "Occupé". Il se dandine, serre les fesses tant qu'il peut, mais le temps passe et toujours pas de signe de vie dans les chiottes... Notre gugusse est toujours en train de serrer les fesses, jusqu'au moment où il sent qu'il n'en peut plus, et qu'il va refaire le crépis des toilettes. Il tambourine contre la porte :
- Mais DÉPÊCHEZ-VOUS ! J'ai la chiasse !

Et il entend une voix essoufflée :
- "Gnnnh !... T'as... d'la... chaaaaaance !!!

Les ex :
- C'est comme la prison, si tu y retournes c'est que tu n'as pas compris la leçon.

La beauté intérieure :
- Concept inventé par les moches pour pouvoir se reproduire.

Pharmacie :
- Confiserie pour vieux.

Être au bout du rouleau :
- Situation très peu confortable, surtout quand on est aux toilettes.

Orteil :
- Appendice servant à détecter les coins de portes.

Facebook :
- Le seul endroit où tu parles à un mur sans être ridicule.

État :
- Système mafieux le mieux organisé de tous les temps.

Aides internationales :
- Aides payées par les pauvres des pays riches pour aider les riches des pays pauvres.

C'est un gars qui est perdu dans la forêt, mais vraiment perdu et il marche beaucoup, il a que ça à faire et tout en marchant il parle à haute voix :
- Purée, je suis paumé dans la foret...
- Purée, je suis paumé dans la foret...
- Purée, je suis paumé dans la foret...
- Purée, je suis paumé dans la foret...
- Purée, je suis paumé dans la foret...
- Purée, je suis paumé dans la foret...
- Purée, je suis paumé dans la foret...

La nuit tombe et il marche encore et il continue :
- Purée, je suis paumé dans la foret...
- Purée, je suis paumé dans la foret...

Et tout d'un coup il entend une chouette : "houuu houuu !"
- Ben dans la forêt...

C'est l'histoire d'un vieux fermier avec sa vache, qui font du stop au bord de la nationale. Un homme s'arrête et le paysan monte dans la voiture. Le conducteur lui demande :
- Et votre vache ?
- Ne vous inquiétez pas, on va l'accrocher derrière ; elle a l'habitude de suivre.

La voiture démarre, le trajet commence tranquillement. A 40 km/h , la vache suit en trottinant. Le conducteur accélère alors un peu jusqu'à 60 km/h. La vache suit toujours. A 80 km/h, la vache est toujours là sans problème apparent. Le conducteur commence à s'énerver, et accélère encore. Le petit jeu se poursuit jusqu'aux limites de sa voiture. À 160 km/h , le conducteur regarde dans son rétroviseur puis, triomphant, s'adresse au paysan :
- Elle fatigue, votre vache ; elle tire la langue.
- De quel côté ?
- Euh ? A gauche.
- Alors, c'est qu'elle veut doubler !