Blague : C'est cadeau

C'est cadeau - Couple - 09/02/2013

- Chéri Je suis enceinte !
- Ah ! Bah tant mieux, ça te fera un souvenir !

D'autres blagues pour la catégorie Couple

C'est l'histoire de deux jeunes mariés, quelques mois après le mariage. L'air préoccupé, la jeune épouse invite son mari à se confier :
- Je sais que tu as connu pas mal d'autres femmes dans ta vie, dit-elle, mais j'aimerais que tu me dises combien il y en a eu vraiment...
Son époux lui répond :
- Écoute, je ne voudrais pas t'énerver tu sais. Tu devrais te contenter de savoir qu'il y en a eu quelques unes, c'est tout.

Mais comme toujours, mue par une curiosité irrésistible, la femme insiste. Et pour avoir la paix, le mari finit par céder :
- Alors voyons, réfléchit-il à haute voix, il y a eu la première, la deuxième, la troisième, la quatrième, la cinquième, toi , la septième, la huitième...

Un important homme d'affaires envoie un mail à sa femme professeur de mathématiques :

« Ma très chère épouse, tu comprendras que maintenant que tu as 56 ans, j'ai certaines envies que tu ne peux plus satisfaire. Je suis très heureux avec toi. Je te considère comme une merveilleuse épouse, nous avons toujours été complices et sincèrement j'espère que tu ne prendras pas mal ce qui suit... Ce soir, je serai à l'hôtel Confort Inn avec Vanessa, ma secrétaire, qui a 18 ans. Ne t'inquiète pas, je serai à la maison avant minuit. »

Un peu plus tard il reçoit un mail en réponse :

« Cher époux, j'ai reçu ton mail et je te remercie de ta prévenance. Je te rappelle que nous avons tous les deux 56 ans... Je t'informe que je serai ce soir au Novotel avec Pierre, mon prof de tennis, qui, comme ta secrétaire a aussi 18 ans. Tu pourras facilement comprendre que nous sommes semblables en cette circonstance mais avec une légère différence mathématique... 18 rentre plus de fois dans 56, que 56 dans 18. En conséquence ne m'attends pas avant demain matin... »

Distributeur d'enfant - Couple - 11/05/2013

Un homme et une femme sont devant le tribunal dans le cadre d'une affaire de divorce. Le problème est de savoir qui va obtenir la garde de l'enfant.

L'épouse se défend la première :
- Votre honneur, j'ai mis au monde cet enfant avec douleur et travail....il est normal que j'en aie la garde.

Le juge se tourne vers son mari et dit :
- Qu'avez-vous à dire pour votre défense ?

L'homme contemple la salle autour de lui un moment... puis se lève lentement... et dis :
- Votre honneur, si je mets un euro dans un distributeur automatique et qu'un Coca-Cola en sort....A qui le Coca-Cola appartient ? A la machine ou à moi ?

Un homme arrive chez lui du travail plus tôt que prévu. Sa femme, qui ne l’attendait pas de si bonne heure, lui ouvre la porte. Avant même de lui dire « Bonjour », le mari lui commande :

– Ferme toutes les portes, et rejoins-moi dans la chambre !

Sa femme, étonnée par cette attitude inattendue, obéit tout de même à ses ordres. Après avoir vérifié que toutes les portes sont bien fermées, elle rejoint son mari, sans perdre de temps, dans la chambre. Une fois dedans, son mari lui dit :

– Maintenant, éteins toutes les lumières et viens me rejoindre !


La femme, toute émoustillée en pensant à ce que peut avoir son mari en tête, obéit sans mot dire. Elle le rejoint sur le lit, d’une façon voluptueuse, et s’installe confortablement à ses côtés, c’est alors que son mari lui dit :

– Regarde ma montre… Elle s’allume dans le noir !

Un homme exemplaire - Couple - 18/07/2013

Un homme rentre chez lui au milieu de la nuit, complètement bourré, il claque la porte d’entrée, tombe et vomi dans les escaliers, allume toutes les lumières, et va s’écrouler dans son lit.

Le lendemain matin à son réveil, à côté de son lit, il trouve un verre d’eau avec de l’aspirine, des croissants chauds et un café. Il sort de la chambre, le vomi a été nettoyé, il descend et voit sa femme grand sourire qui soudain lui saute au coup pour l’embrasser malgré son haleine de fennec !

- Pourquoi toutes ses attentions ? demande le mari étonné.

- Ben hier, dit sa femme, quand tu m’as réveillé en t’écroulant dans le lit j’ai voulu te déshabiller et tu m’as repoussé en criant : "Lâche-moi s*I0pe, je suis marié"