Blague : Protection pour la cuve à mazout

Deux voisins alsaciens discutent devant leurs portails :
- J'en ai marre, ça fait la deuxième fois qu'on me vide ma cuve à mazout pourtant la bouche de remplissage est bien cachée sous une vasque de fleurs !
- Moi j'ai résolu le problème, j'ai acheté un gros bouchon rouge avec MAZOUT marqué dessus en blanc.
- T'es fou ? Comme ça ils n'ont même plus à chercher ? ! ! !
- Ben ouais, mais le tuyau n'est pas relié à ma cuve à mazout... Il est raccordé à ma fosse septique : ça fait trois fois que les roms me la vide GRATOS en six mois !

D'autres blagues pour la catégorie Etrangers

Deux jeunes hommes, un français et un chinois conversent.

Le français dit à son homologue chinois :
- Pour faire la fête, c’est toujours mieux d’être en groupe qu’en pensez-vous ? Connaissez-vous le dicton français : « Plus on est de fous, plus on rit. »

Le chinois, un peu surpris par les propos du français répond :
- Tiens c’est étrange… À l’inverse en Chine on dit justement : « Plus on est de fous, moins on a de riz. »

A la frontière entre le Mexique et les États-Unis un homme passe tous les matins sur un âne avec deux sacoches.

Au bout d’un certain temps, le douanier, intrigué par ce manège, fouille les sacoches et n’y trouve que de la paille. Et ça dure pendant des mois et des années.

Le douanier retire la selle de l'âne, inspecte le casse-croute, passe la paille au rayon X... rien, absolument rien. Et tous les matins, sourire aux lèvres, l’autre passe.

Au bout de longues années, après l’avoir contrôlé quotidiennement, le douanier lui dit :
- Vous ne me verrez plus. Je prends ma retraite ce soir. Mais pour que j’aie l’âme en paix, dites-moi la vérité : Vous faisiez un trafic ?

- Bien entendu, dit l’autre.

- Et vous passiez quoi ?

- Des ânes…

El Sombrero - Etrangers - 09/01/2013

Au Mexique, dans un petit village, c'est l'heure de la messe... Toute la population est rassemblée et écoute le pretre faire son sermon  Calme et ferveur...

Soudain la porte centrale s’entrouvre bruyamment et rentre un bandidos bardé de revolvers et cartouchières. Il remonte la nef, fier, coiffé de son traditionnel chapeau, ses éperons d'argent résonnent sur le carrelage...

Un murmure timide dans l'assemblée de fidèles puis qui grossit alors qu'il s'avance vers l'autel : "Le Sombréro... El Sombrero, Signor... El Sombréro...Signor... Gracias .."

Le caballero continue, arrive près des marches de l'autel, se retourne et lance "A la démandé yénérale, yé vé vous interpréter moun famousse soucé el Sombrero"

La peau du chorizo - Etrangers - 08/05/2013

Un mec rencontre une super nana au bois de Boulogne et les choses se passent plutôt bien. La nuit est superbe et le mec entraîne sa compagne dans un bosquet et là... la fille lui dit :
- Oh ! Non. Une autre fois. j'ai mes ragnagnas...
- Ça ne fait rien je mets un préservatif et on y va !


La fille accepte et dès qu'ils ont terminé le mec enlève le préservatif et le balance par-dessus le bosquet où passait un badaud espagnol (de surcroît) qui voyant passer l'objet se précipite, le ramasse, le porte à sa bouche en bougonnant :
- Ils y comprennent rien ces français, dans le chorizo, c'est la peau le meilleur !

Dans un cimetière, un européen dépose des fleurs sur la tombe de ses parents. Sur la tombe d'à côté, un asiatique est en train de répandre du riz sur la pierre tombale de ses parents. L'européen lui demande :
- Et vous pensez qu'un jour ils pourront manger votre riz ?

L'asiatique lui rétorque :
- Bien sûr ! Le même jour qu'ils pourront sentir vos fleurs !