Blague : Economies en vue

Economies en vue - Couple - 15/11/2013

Un lord anglais annonce à son épouse pendant le dîner :
- Ma chère, comme vous le savez, nos revenus ne sont plus ce qu’ils étaient. II va nous falloir réduire sérieusement notre train de vie. Si vous appreniez à faire la cuisine, nous pourrions nous séparer de la cuisinière !
- Et vous, mon cher, si vous appreniez à faire crac-crac, nous pourrions nous séparer du chauffeur !

D'autres blagues pour la catégorie Couple

Dilemne - Couple - 10/02/2013

Un homme rentre de voyage d'affaire, un jour plus tôt. Il est tard et il prend un taxi. Près de la maison, il demande au chauffeur s'il veut être témoin parce qu'il pense que sa femme le trompe et qu'elle est en ce moment avec son amant.

Ce dernier accepte, contre 150 €. Ils entrent sans bruit, ouvrent doucement la porte de la chambre, le mari allume la lumière et enlève la couverture du lit. Il découvre sa femme avec l'amant. Hors de lui, il sort un pistolet et le braque contre la tête de l'amant.

Sa femme hurle :
- Ne tire pas, ne tire pas ! Je t'ai menti ! Je n'ai pas hérité l'argent de ma tante...
C'est LUI qui a acheté la Ferrari que je t'ai offerte, notre yacht aussi, la maison au bord du lac et tous les billets des grands matchs auxquels tu assistes ! Il paye même nos impôts !

Le mari désemparé, baisse le pistolet et se tourne vers le chauffeur de taxi :
- Tu ferais quoi à ma place?
- Moi ? Je remettrai la couverture pour qu'il ne prenne pas froid

Mon mari me trompe - Couple - 30/07/2013

Un homme et sa femme sont en train de souper dans un restaurant très chic lorsque arrive une superbe jeune femme qui va directement vers l’homme et lui donne un long et doux baiser en lui disant qu’elle le verra un peu plus tard et elle quitte le restaurant.

Sa femme le regarde avec des éclairs dans les yeux et lui demande :
- Veux-tu bien me dire qui c’était ?
- Qui, elle ? Mais c’est ma maîtresse !
- Ben, j’aurai tout vu !!! Je demande le divorce glapit sa femme !
- Écoute… je comprends très bien ta réaction mais il faut que tu réalises que si nous divorçons, tu n’auras plus de voyages, plus de courses dans les boutiques à Paris, plus de vacances d’hiver sur les plages de la Barbade, plus d’été dans les Montagnes Rocheuses, plus de Porsche ni de Jaguar, plus de club de yachting et de polo mais c’est ta décision et je la respecte.

Au même moment, un ami du couple entre dans le restaurant avec une superbe femme à son bras.
- Qui est cette femme avec Thierry ? demande la femme.
- Mais c’est sa maîtresse lui dit son mari.

Et sa femme de lui annoncer:
- La nôtre est quand même beaucoup plus jolie !

C'est l'histoire d'un chinois qui s'est fâché avec sa femme.
Il lui dit : kutitoka !
Elle répond : wakinomi jigoni !
Alors là il lui réplique avec méchanceté : kito gutiko diwata mori taroky !
Elle s'assoit en le suppliant : giki kounikotari lorutanaky !
Il conclut magistralement par : ta niao najutiva moig jigro !


Et toi comme un c0n, tu lis comme si tu comprenais le chinois !!!

Futur gendre - Couple - 31/01/2014

Un couple regarde la télé le soir et le mari mange des cacahuètes en les jetant en l'air pour les faire tomber dans sa bouche... A un moment donné, sa femme passe derrière le canapé, le heurte et la cacahuète atterrit dans l'oreille de son mari plutôt que dans sa bouche. Il a beau essayer de l'enlever, mais plus il essaye, plus la cacahuète s'enfonce pour finalement se coincer au fond de son oreille !

Ne sachant plus quoi faire, ils s'apprêtent à appeler un médecin quand leur fille revient à la maison avec son petit ami... Ce dernier examine l'oreille du père, lui met deux doigts dans le nez et lui demande de souffler : La cacahuète est alors expulsée de l'oreille !

Leur fille et son ami alors repartis, la femme demande à son mari :
- Ce garçon est doué, que penses-tu qu'il deviendra plus tard ?
Sur quoi le mari, remis de ses émotions répond impassible :
- A en juger par l'odeur de ses doigts, probablement notre gendre...

Après plus de cinquante de mariage, monsieur meurt. Quelques mois plus tard, madame aussi s’en va au ciel…

Au ciel elle retrouve son mari alors elle court vers lui, l’enlace, l’embrasse et lui dit toute émue :
- Mon chéri, que c’est bon de te revoir !

C’est alors que monsieur un tantinet agacé lui répond :
- Ne me fais pas ch13r Raymonde, il me semble que le curé avait été très très clair… jusqu’à ce que la mort nous sépare !