Blague : Abus professionnel

Sylvain est dans son train pour rentrer chez lui. Il est très stressé de devoir annoncer à sa femme qu'il l'a trompée. Car oui , Sylvain soigne des personnes. Et aujourd'hui, il a couché avec une de ses patientes.

Alors une voix dans sa tête lui disait :
- T'en fais pas Sylvain, t'es pas le premier et tu seras pas le dernier à coucher avec ses patientes.

Mais une autre voix le ramenait à la réalité :
- Sylvain... Tu es vétérinaire...

D'autres blagues pour la catégorie Inclassable

Brèves idées - Inclassable - 07/05/2013

Quelques réflexions :

Ma femme a fait un truc hier avec sa bouche que tous les hommes adorent. Elle l'a fermée.

A celle qui te dit que les hommes sont tous pareils, réponds lui qu'il ne fallait pas tous les essayer.

Je déteste qu'on essaie de me faire passer pour un con, j'y arrive très bien tout seul.

Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.

Jeanne d'arc s'est éteinte le 30 mai 1431, environ deux heures après sa mort.

Elle voulait un truc qui va de 0 à 100 en 2 secondes. Je lui ai offert une balance. C'est là que la dispute a commencé.

Il y a 40 ans, la SNCF présentait le TGV. Grande invention qui permettait aux voyageurs d'arriver plus vite en retard.

L'enfant des voisins veut faire une bataille d'eau. J'attends que l'eau finisse de bouillir et j'y vais.

Les seins des femmes sont la preuve qu'un homme peut se concentrer sur 2 choses à la fois.

Ma femme me dit que côté sexe je suis un athlète olympique, je suis bon une fois tous les 4 ans.

Entre Lille et Nice, un homme et une femme qui ne se connaissent pas doivent partager une même unité de wagon-lit. Bien qu' un peu gênés d' avoir à partager autant d' intimité, les deux sont fatigués et tombent bien vite endormis. Lui sur la couchette du haut ; elle sur celle du bas.

Vers 2 heures du matin l'homme se penche au dessus de la couchette du bas et réveille la dame :
- Madame. Madame. Excusez moi de vous déranger. Mais j' ai terriblement froid. Auriez-vous la gentillesse de me donner la couverture qui se trouve dans le casier ?
- J' ai une bien meilleure idée, répond la femme. Faisons semblant que nous sommes tous deux mariés. Juste pour cette nuit. Ça vous va ?
- Quelle idée intéressante vous avez là s'exclame l'homme, Je suis bien d' accord !
- Bon! alors, dit-elle, va la chercher toi-même ta couverture et laisse moi dormir !

La société est ainsi faite :

  1. Le pauvre : il travaille.
  2. Le riche : il l'exploite.
  3. Le soldat : il défend les deux.
  4. Le contribuable : il paye pour les trois.
  5. Le vagabond : il se repose pour les quatre.
  6. Le poivrot : il boit pour les cinq.
  7. Le banquier : il escroque les six.
  8. L'avocat : il trompe les sept.
  9. Le médecin : il tue les huit.
  10. Le croquemort : il enterre les neuf.
  11. le politique : il vit des dix !

Trois fous sont dans un asile et comme ils se sont bien comportés, le directeur veut leur offrir un cadeau. Il demande au premier fou :
- Qu’est-ce que tu veux comme cadeau ?
- Je veux une voiture.
- D’accord, dit le directeur.

Au second fou :
- Qu’est-ce que tu veux comme cadeau ?
- Je veux une moto.
- D’accord, dit le directeur.

Au troisième fou:
- Qu’est-ce que tu veux comme cadeau ?
- Je veux une craie.
- Une craie ? bon d’accord.

Quelque temps plus tard la police appelle le directeur et lui dit :
- Il y a un fou en voiture qui vient de se tuer, il a percuté un arbre...
Ensuite il reçoit un autre coup de téléphone et la police lui dit :
- Il y a un fou en moto qui vient de se tuer, il est tombé d’un pont.
Le directeur se dit:
- Et bien, au moins l’autre avec sa craie il ne risque rien !

La police l’appelle à nouveau et lui dit:
- Il y a un fou avec une craie qui vient de se tuer...
- C’est pas possible, dit le directeur, comment a-t-il fait ?
- Il a dessiné une piscine sur la route avec sa craie, est monté en haut de la tour Eiffel et a sauté dedans !

Un homme se rend chez son psychiatre pour lui parler d'un problème qui l'empêche de dormir depuis des mois :
- Docteur, j' ai un problème. Tous les soirs, quand je suis au lit, j' ai l' impression qu'il y a quelqu'un caché dessous. Alors je me relève pour regarder sous le lit, et bien sûr il n' y a personne. Je me recouche, mais au bout d' un moment je me dis que je n' ai peut-être pas bien regardé. Alors je me relève pour vérifier de nouveau, sans résultat bien entendu. Bref, j' ai beau me dire que c'est impossible, je ressens toujours le besoin de m' assurer que personne n' est caché sous le lit. Docteur, tout ça me pourrit la vie, pouvez-vous faire quelque chose ?

Le psychiatre :
- Hum... Je vois... obsessionnel compulsif... Comptez quatre ans d'entretiens de physiothérapeute, à raison de trois séances par semaine et je vous guéris de votre obsession.

Le patient :
- Euh.. Combien ça va me coûter, Docteur ?

Le psychiatre :
- 100 euros par séance.

Le patient après avoir fait un rapide calcul dans sa tête :
- Euh... je crois que je vais réfléchir un petit peu avant de commencer la thérapie.

Six mois plus tard, le psychiatre rencontre le type dans la rue, par hasard :
- Alors ? Pourquoi n' êtes-vous jamais revenu me voir ?
Le patient :
- A 100 euros la séance ? Mon livreur de pizza m' a résolu mon problème pour seulement 5 euros.

Le psychiatre qui n'est pas convaincu qu'un livreur de pizza soit plus efficace que lui demande :
- Votre livreur de pizza ? Vraiment ? Et comment a t-il fait ?
Le patient :
- Il m' a conseillé de scier les pieds de mon lit !!